Home Faits divers Abidjan/ Drame : Elle tente de séparer une bagarre et trouve la...

Abidjan/ Drame : Elle tente de séparer une bagarre et trouve la mort

Abidjan/ Drame : Elle tente de séparer une bagarre et trouve la mort
Abidjan/ Drame : Elle tente de séparer une bagarre et trouve la mort

L’histoire s’est produite dans une cour commune à Abobo. Une sexagénaire partie pour mettre fin à une bagarre entre sa nièce et l’épouse d’un co-locataire a malheureusement trouvé la mort. Dame Mariam Souma âgée de 66 ans est décédée d’une crise cardiaque, le vendredi 19 juin 2020.

Alors qu’elle était terrée chez elle, des bruits lui parviennent à l’oreille, annonçant que sa nièce est prise dans une violente bagarre avec une autre dame de la cour, du nom de Ochou.S. Animée d’un bon esprit, cette vielle ressortissante Guinéen accourt pour mettre fin aux querelles et faire régner la paix entre ces deux jeunes dames. Une fois sur les lieux, elle constate que sa nièce et dame Ochou sont en train de se livrer à un spectacle déshonorant la gente féminine.

Lire aussi:   Faits divers : le corps d’un élève retrouvé dans une flaque d’eau à Bonoua

Déterminer à séparer ces bagarreuses, dame Mariam Souma malgré le poids de l’âge s’interpose entre elles et essaie de les ramener à la raison. Mais ces jeunes dames ne semblent pas comprendre le message de la vielle dame. Subitement, celle qui est éprise de paix est freinée dans son élan et s’affaisse à même le sol. Ayant suivi l’action, les bagarreuses arrêtent toute suite de se porter la main et font place aux injures déplacées. Constatant toujours que la vielle est clouée au sol, elles cessent toutes les disputent et s’intéressent à la vielle pour comprendre ce qui se passe.

Lire aussi:   Abobo/ Crime familial : Pour l'honneur de leur père, des frères tuent leur cousin

Conscientes que la vielle est mal en point, elles émettent des cris de détresse et alertent toute la cour et les cours environnantes. Les voisins immédiats essaient de réanimer dame Mariam Souma, mais leur effort est soldé par l’échec. L’affaire devient sérieuse, la ressortissante guinéenne est toute suite transportée à l’hôpital général d’Abobo. Dans ce centre hospitalier, les médecins informent que la patiente est malheureusement décédée avant sa venue à l’hôpital.

En outre, les examens effectués sur la patiente démontrent qu’elle a été anéantie par une crise cardiaque manifestement provoquée par un choc émotionnel. Mis devant les faits, les accompagnateurs de la défunte font appel aux services mortuels pour la conservation de la dépouille à la morgue.

Lire aussi:   Yopougon : Un retraité blessé par balle, en plein repas chez son ami

Abattues par cette triste nouvelle, les bagarreuses s’en veulent et se culpabilisent face à ce drame survenu pendant qu’elles se querellaient. Même si le sort semble avoir décidé autrement pour la sexagénaire, sa nièce et l’épouse du co-locataire auraient tellement voulu retourner en arrière afin d’éviter le pire. Malheureusement l’irréparable est déjà survenue. Aujourd’hui, elles ont compris que les querelles ne servent à rien, et qu’il faut cultiver la paix autour de soi, comme l’a souhaité la vielle dame. Quant à police, elle s’est rendue sur les lieux pour un constat d’usage.

Mélèdje Tresore/source : Soir-Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here