Home Faits divers Abidjan : Des fils électriques de haute tension tuent un cinquantenaire du...

Abidjan : Des fils électriques de haute tension tuent un cinquantenaire du haut d’un camion

Abidjan : Des fils électriques de haute tension tuent un cinquantenaire du haut d'un camion
Abidjan : Des fils électriques de haute tension tuent un cinquantenaire du haut d'un camion

Parti à la recherche de ressources financières, un homme d’une cinquantaine d’années a malheureusement trouvé la mort du haut d’un camion, le dimanche 05 juillet 2020 dans la commune de Yopougon.

Il avait pour habitude de décharger, la marchandise des camions. C’était son travail quotidien. Malheureusement K.S n’a pas eu la chance, le dimanche 5 juillet 2020. Alors qu’un camion plein de sacs de charbon gare très tôt le matin dans la commune de Yopougon pour livrer sa marchandise aux clients, de nombreux déchargeurs accourent pour accomplir leur tâche quotidienne. K.S devance ses camarades et atteint le sommet de la montagne de sacs de charbon. Il en a l’habitude. Parce qu’il faut être en haut pour pouvoir décharger le maximum de sacs..

Lire aussi:   Riviera: banditisme,ils cassent un commerce et s'emparent de nombreux téléphones-portables

Malheureusement, l’infortuné n’aura même pas le temps de descendre un sac qu’il sera frappé par la mort. Du haut du camion, il commet un geste maladroit et le voilà électrocuté par les fils de courant de haute tension suspendus sur sa tête. Automatiquement, ses collègues émettent de grands cris de détresse. Affolés, ils se dirigent vers la cabine du camion et informent avec des pleurs le chauffeur. L’apprenti et la propriétaire des sacs de charbon, tous endormis dans le véhicule du fait du long voyage effectué la nuit, se réveillent et descendent rapidement. Hélas ! Ils constatent le décès par électrocution de K.S. 

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Devant une délégation de l'UNG à la Haye, Blé Goudé rappelle son engagement pour l'éclatement de la vérité quant à la situation de crise

Alertés, les sapeurs-pompiers militaires se rendent sur les lieux où ils descendent du camion, l’infortuné. La police, quant à elle, procède à un constat d’usage avant d’ouvrir une enquête pour comprendre les circonstances de cette fin tragique.

source Soir-Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here