Home Economie Souleymane Diarassouba part en guerre contre la contrefaçon et le piratage depuis...

Souleymane Diarassouba part en guerre contre la contrefaçon et le piratage depuis Yamoussoukro

Souleymane Diarassouba part en guerre contre la contrefaçon et le piratage depuis Yamoussoukro
Souleymane Diarassouba part en guerre contre la contrefaçon et le piratage depuis Yamoussoukro

Le ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarassouba, qui présidait en personne l’étape de Yamoussoukro des journées de communication et de sensibilisation contre la contrefaçon et le piratage, a appelé, vendredi 09 juillet 2021, toutes les populations à tourner le dos aux pratiques qui nuisent aussi bien à leur santé qu’à l’économie du pays.

« On ne peut pas faire du profit sur le dos de la majorité. On ne peut pas faire du profit en tuant notre économie et on ne peut pas faire du profit en rendant malade nos populations, le gouvernement ne peut pas l’accepter », a prévenu M. Diarassouba.

Lire aussi:   La BAD explore le «Corridor de croissance Asie-Pacifique»

Il a souligné que ces pratiques illicites qui concernent tous les secteurs d’activités notamment « les marques, les dessins, les modèles, les vêtements, les produits alimentaires, les cosmétiques, le tabac, les produits électroniques, les logiciels, les médicaments, etc », ont fait l’objet d’initiatives et de saisies estimées à 15 milliards de francs CFA, par différents services de l’Etat au cours de l’année 2020.

Natif de Yamoussoukro, le ministre a révélé avoir décidé de s’adresser à ses « parents » avant une action-terrain énergique de la cellule de répression de la fraude dans la capitale politique.

Lire aussi:   Le nombre de morts des inondations en Côte d’Ivoire passe à 19

Les journées de communication et de sensibilisation contre la contrefaçon et le piratage sont une initiative du comité national de lutte contre la contrefaçon (CNLC) qui veut se rapprocher des différentes cibles pour porter le message.

Ces rencontres sont marquées par des exposés d’orateurs de haut niveau et des émissions radiophoniques pour que tous les citoyens soient au même niveau d’information et adaptent leur comportement aux dispositions légales.

Lire aussi:   Déchets électroniques en Côte-d’Ivoire: Des supermarchés abidjanais s’impliquent dans la collecte et le recyclage

(AIP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here