Home Economie SIA 2016 / Développement du secteur élevage, pêche et aquaculture: Adjoumani présente...

SIA 2016 / Développement du secteur élevage, pêche et aquaculture: Adjoumani présente les opportunités d’investissement

Le Ministre Kobenan Adjoumani a exhorté les partenaires techniques et financiers à venir investir en Côte d’Ivoire

« Secteur des ressources animales et halieutiques dans l’alimentation ivoirienne », c’est autour de ce thème que s’est déroulé, mercredi 2 mars, la journée ivoirienne, au pavillon 5,2 du salon international de l’agriculture de Paris (France) , la porte de Versailles . Cette journée a été l’occasion pour les visiteurs européens , africains et tous ceux qui se sont rendu sur le stand de Cote d’Ivoire de déguster les mets preparer avec du machoiron de l’escargot et bien d’autres proteines ainsi que des plats d’aloco, Le Ministre Adjoumani s’est dit satisfait de savoir au sortir de ce SIA que son pays intéresse le monde au regard des rencontres qu’il a eu au cours de ce salon. Mais bien avant le Ministre des ressources animales et halieutiques M. Kobenan Kouassi Adjoumani, présent dans la capitale française depuis le début dudit salon a animé une conférence de presse, dans la salle du club international presse. Face aux journalistes, M. Kouassi Adjoumani a présenté les atouts et les potentialités qu’offre les secteurs de l’élévage,la pêche et l’aquaculture aux investisseurs . la Côte d’Ivoire selon M. Kobenan Kouassi Adjoumani veut réduire de manière significative, son déficit en protéines animales, à travers les projets initiés par son département au profit des populations ivoiriennes.  » à travers les actions que nous menons dans le cadre de la politique gouvernementale mise en place par le Premier Ministre dans la perspective de l’émergence qui est un sujet cher au président de la république, SEM Alassane Ouattara. Nous avons besoin de booster notre élevage, notre pêche et notre aquaculture en mettant en pratique notre programme de développement dans ces secteurs » dira M. Adjoumani . M le Ministre a saisi cette occasion de faire le bilan avec des éleveurs français, des 8 mois de l’introduction des races Limousines, Charolaises et Montbéliardes dans l’élevage ivoirien à la faveur du SARA de l’année dernière. « Le bilan est bon. Nous étions sur un effectif assez faible. Nous allons le grossir à travers une deuxième exportation pour offrir à la Côte d’Ivoire, une référence technique et zootechnique de l’adaptabilité de la race à viande française » annoncera M. Olivier Rambert, responsable commercial de la race Limousine.

Lire aussi:   Discours de la Première Dame lors de l’édition 2016 de la réunion de partenariat de la Fondation Mondiale du Cacao

SERCOM MIRAH

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here