Home Economie Renouvellement des permis de conduire – Le ministre Gaoussou exhorte les usagers...

Renouvellement des permis de conduire – Le ministre Gaoussou exhorte les usagers à respecter les délais : « Nous allons intensifier les contrôles dès la fin de ce mois »

Le ministre des Transports, Gouassou Touré, était hier face à la presse à son cabinet dans le cadre d’une conférence de presse, relative au renouvellement des permis de conduire. Il a exhorté, par le canal de ses interlocuteurs les usagers à respecter les délais prescrits, faute de quoi, ils s’exposent à la rigueur de la loi. « Les délais fixés étaient de 6 mois pour le permis format 3 volets et 1 an pour le format carte de crédit, ancienne formule. Nous avons sciemment prolongé les délais pour permettre à l’ensemble des Ivoiriens de se rendre dans les centres de gestion intégrée pour renouveler leur permis afin d’avoir le nouveau format. Le renouvellement est fixé à 10 000Cfa. Mais ça pourrait être 13000 Fcfa pour ceux qui sont tenus de refaire la visite des yeux. Ce qui représente le coût de la carte de crédit, de la puce et du temps du traitement. Le nombre de permis renouvelés à ce jour représente 200 000 permis dont 36458 concernent les permis à 3 volets. Le délai de 6 mois est aujourd’hui largement dépassé. Le 30 juin, on totalisera 2 ans depuis la mise en route de la réforme (…) A partir du 30 avril, celui qui sera pris au volant avec un permis format 3 volets sera considéré comme quelqu’un qui conduit sans permis. Ça sera pareil pour les permis à format carte de crédit ancienne formule, à partir du 30 juin. Le contrôle va être intensifié à partir de ces délais (…) Si vous conduisez sans permis, vous exposez à la loi. Non seulement on peut retirer les dossiers de votre véhicule, mais en plus, vous serez sanctionné. Les sanctions actuelles sont trop faibles. Il faut donc renforcer les sanctions » a dit le ministre Gaoussou après avoir expliqué le contexte qui a prévalu à la mise en œuvre d’une telle décision. « Nous nous sommes mis d’accord avec nos partenaires sur le fait qu’au niveau de la validité, et nous avons expliqué aux usagers, il fallait renouveler l’ensemble des permis qui existent. Il s’agit notamment du permis format 3 volets, le format carte de crédit sous son ancienne forme. Ce permis sous forme de carte de crédit avait une puce vide, ne contenant aucune information et qui n’était reliée à aucune base de données. Il ne peut donc pas être utilisé dans le nouveau système que nous avons aujourd’hui. Il est essentiel que nous puissions avoir toutes les informations sur l’identité du propriétaire et tout autre information à partir du permis pour que le contrôle soit facile. Le nouveau permis que nous avons aujourd’hui et qui est fait par la société Quipus, me permet de me réjouir de ce que malgré tous les essais que font les uns et les autres, les faussaires n’ont pas encore réussi à rentrer dans le système de ce nouveau document. Nous avons arrêté déjà plusieurs opérateurs que nous avons mis à la disposition de la justice. Aujourd’hui, nous avons la liste de tous ceux qui sont passés par les auto-écoles. Ce qui nous permet de savoir si le permis a été acheté sans être passé dans une auto-école »a-t-il expliqué.

Lire aussi:   Secteur agricole: la Banque mondiale décaisse plus 4 milliards Fcfa pour Soubré

Par François Bécanthy

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here