Home Economie Pétrole : la Côte d’Ivoire fait appel aux investisseurs à Dubaï

Pétrole : la Côte d’Ivoire fait appel aux investisseurs à Dubaï

Pétrole : la Côte d'Ivoire fait appel aux investisseurs à Dubaï
Pétrole : la Côte d'Ivoire fait appel aux investisseurs à Dubaï

La Côte d’Ivoire participe à la semaine africaine du pétrole qui se tient du 08 au 11 novembre 2021 à Dubaï.

Accompagné d’une forte délégation, le ministre ivoirien des Mines, du pétrole et de l’énergie, Thomas Camara, a présenté mercredi aux investisseurs et experts lors du « Show Case » consacré à la Côte d’Ivoire, les opportunités d’investissements dans le bassin sédimentaire ivoirien.

La Côte d’Ivoire qui ambitionne de devenir un hub énergétique en Afrique est dotée d’un code pétrolier attractif et d’un environnement favorable pour les investissements, à travers l’existence des structures comme la Direction générale des hydrocarbures (DGH) et la Société nationale des opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci Holding), a expliqué M. Camara.

Lire aussi:   L’Association des Producteurs de Ciment dénonce l’augmentation pratiquée sur les prix du ciment par les revendeurs et rassure sur la stabilité des prix à l’usine

Selon lui, les potentialités dont regorge le bassin sédimentaire ivoirien se sont matérialisées par la récente découverte majeure du gisement Baleine. « Nous sommes convaincus que d’autres découvertes, similaires au gisement Baleine sont encore possibles », a poursuivi le ministre des Mines, du pétrole et de l’énergie.

En outre, en matière d’énergies, Thomas Camara a indiqué que la Côte d’Ivoire a également une politique attractive pour la promotion de la production de l’électricité par le biais de plusieurs sources d’énergies.

Lire aussi:   Lancement du Label « Cacao ivoire »/ Ali Lakiss, industriel du Cacao: « La demande au niveau de la consommation du chocolat est très forte »

A cela s’ajoutent des exonérations fiscales et douanières dans ce secteur ainsi que l’institution d’un tarif attractif pour la production d’énergies renouvelables.

A ce propos, le représentant du gouvernement ivoirien a souligné que dans le cadre du renouvelable, la Côte d’Ivoire a d’ambitieux projets issus de son plan stratégique de transition énergétique de 1492 MW à réaliser de 2022 à 2030.

Il s’agit de 490 MW de solaire, 691 MW d’hydroélectricité et 311 MW de biomasse. « Notre objectif est de porter à 42%, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique à l’horizon 2030 », a ajouté Thomas Camara, invitant dans la foulée les investisseurs à mettre en valeur et à développer le potentiel pétrolier et gazier de la Côte d’Ivoire. « Faites de la Côte d’Ivoire votre première destination ! », a-t-il lancé aux investisseurs.

Lire aussi:   Coopération économique : Une Chambre de Commerce ivoirienne voit le jour aux Etats-Unis

Ce « show case » a été en outre l’occasion pour la délégation ivoirienne de présenter aux investisseurs, 32 blocs pétroliers issus du bassin sédimentaire du pays.

Source : ivoire matin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here