Home Economie Patrick Achi séduit les investisseurs occidentaux à Paris

Patrick Achi séduit les investisseurs occidentaux à Paris

Patrick Achi séduit les investisseurs occidentaux à Paris
Patrick Achi séduit les investisseurs occidentaux à Paris

« Oui l’Afrique progresse, l’Afrique s’urbanise, l’Afrique se forme, entreprend et s’enrichit », a déclaré le Premier ministre ivoirien Patrick Achi. C’était à l’occasion d’une rencontre des entrepreneurs francophones, organisée par la première organisation patronale française (Medef) à Paris.

Cette rencontre se tient du 25 au 26 août 2021 dans la capitale française. Organisée par la première organisation patronale française, cette rencontre regroupe plus de 400 patrons ou associations patronales dont une quinzaine issus de pays africains.

Le Premier ministre Patrick Achi représentant la Côte d’Ivoire prend part à cette rencontre de haut niveau des patrons d’entreprises du monde francophone. Le chef du gouvernement ivoirien a expliqué au patronat français, la nouvelle image que présente le continent. Pour Patrick Achi, l’Afrique ne présente pas cette image dégradante présentée par les médias. « L’Afrique n’est plus l’Afrique, l’Afrique a changé », a-t-il déclaré. Selon lui, « il faut savoir aller au-delà de ce principe réducteur pour voir cette Afrique nouvelle ».

Lire aussi:   Les énergies renouvelables, un enjeu pour le bien être des populations vivant en Côte d’Ivoire (Feature)

« Oui l’Afrique progresse, l’Afrique s’urbanise, l’Afrique se forme, entreprend et s’enrichit. L’Afrique s’industrialise et se digitalise, l’Afrique s’affirme et prend conscience de son potentiel immense comme de Ses défis extraordinaires », a fait savoir le chef du gouvernement de Côte d’Ivoire.

L’intérêt pour la Côte d’Ivoire

La participation du Premier ministre ivoirien à cette rencontre, est une occasion pour lui d’attirer plus d’investisseurs du monde francophone, notamment ceux de la France. Conscient déjà d’une forte présence des entreprises françaises en Côte d’Ivoire, Patrick Achi a voulu séduire les entreprises françaises qui hésitent encore à investir dans son pays.

Lire aussi:   Coopération Ivoiro des Nations Unies et un pays qui sort de crise / Entretien retranscrit : Le Japon fait un don alimentaire d’1 milliard de FCFA à la Côte d’Ivoire

Avec plus de 600 entreprises sur le sol ivoirien, la France est le premier investisseur en Côte d’Ivoire. Le chiffre d’affaires des entreprises françaises représente 30 % du PIB de la Côte d’Ivoire. Les secteurs bénéficiaires de ces investissements sont par ordre d’importance : l’industrie manufacturière, le secteur financier, l’industrie extractive, le commerce de gros et de détails, la construction et l’hôtellerie.

Récemment de nombreux marchés ont été remportés par la France en Côte d’Ivoire. On peut citer, le train urbain d’Abidjan, l’agrandissement de l’aéroport d’Abidjan, la construction du Parc des Expositions, la route côtière Abidjan – San Pedro ou encore une usine d’eau potable qui alimentera environ 30% de la consommation quotidienne en eau de la ville capitale avec 28 km de canalisation et deux châteaux d’eau de 5 000m3 chacun.

Lire aussi:   Transformation des matières premières: la Côte d’Ivoire s’inspire du modèle indien

L’intérêt, donc, est de parvenir à convaincre les entrepreneurs occidentaux à s’installer en Côte d’Ivoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here