Home Economie Litige Ecobank-Thierry Tanoh: les dessous du règlement à l’amiable

Litige Ecobank-Thierry Tanoh: les dessous du règlement à l’amiable

Il aura fallu deux ans pour voir le litige financier qui oppose la banque panafricaine, Ecobank, et l’actuel ministre, Thierry Tanoh, secrétaire général délégué de la Présidence de la République, chargé des affaires économiques et financières, connaître son épilogue.

Un règlement à l’amiable portant sur une indemnisation de plus de 7 milliards F cfa que la banque consent à verser à son ancien directeur général. En effet, même si pour le ministre ivoirien, le montant des 7 milliards F cfa reste inférieur aux 13,5 milliards F cfa de préjudices financiers prévus par les tribunaux du commerce d’Abidjan et du travail de Lomé, l’expert-comptable s’en tire à bon compte et restaure ainsi son image mêlée et écorchée dans une question de mal gouvernance à la tête d’une des plus prestigieuses banques panafricaines. De son côté, le conseil d’administration d’Ecobank transnational incorporated (Eti) a joué la carte de l’apaisement assortie d’une facture très salée. Mais à la vérité, les deux parties ont été contraintes de trouver un règlement à l’amiable vu les conséquences que faisaient courir une procédure longue et budgétivore pour les deux camps.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Abidjan, plusieurs personnalités au bord de la lagune Ebrié dont, Jean-Pierre Raffarin, dans le courant de la semaine du 18 au 24 mars

Le ministre Thierry Tanoh avait-il vraiment le choix ? Pas vraiment, comme nous a laissé entendre un spécialiste du droit des affaires que nous avons approché. Pour notre interlocuteur, le risque d’une procédure judiciaire longue et harassante n’était pas fait pour arranger le ministre ivoirien, quand bien même il tenait le bon bout dans ce litige. L’intervention du Premier ministre et celle en dernier ressort du président de la République, après avoir été porté à la tête de la présidence de l’Uemoa, ont été des pressions supplémentaires sur le secrétaire général adjoint de la présidence, comme nous fait savoir notre source.

Lire aussi:   Attaques d’Inatès: Critiqué, Macron se rendra finalement au Niger pour un hommage aux 71 soldats nigériens tués

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here