Home Economie Les deux porte-paroles du binôme café cacao se sont rencontrés à Londres

Les deux porte-paroles du binôme café cacao se sont rencontrés à Londres

Dans le cadre de la tenue de la 4eme Conférence Mondiale sur le Café qui se tiendra du 06 au 08 mars 2016 a Addis Abeba( Ethiopie), SEM Fred Arruda, Représentant Permanent de la République Fédérale du Brésil auprès des Organisations Internationales et par ailleurs, Porte-parole des pays producteurs de Café de l’Organisation Internationale du Café(OIC) a effectué une visite de travail ( le Mardi 02 Février 2016) auprès de Monsieur Aly TOURE, Représentant Permanent de la Cote d’Ivoire auprès des Organisations Internationales des Produits de Base à Londres, et par ailleurs Porte-parole des Pays Producteurs de Cacao de l’Organisation Internationale de Cacao (ICCO), en vue d’échanger sur la tenue de cette manifestation importante qui se tiendra pour la première fois en Afrique.

Lire aussi:   BAD: Bajabulile « Swazi » Tshabalala nommée au poste de Première vice-présidente par intérim

Au cours de la rencontre, les deux personnalités ont passé en revue l’agenda de la conférence mondiale ainsi que les points de l’ordre du jour du Conseil International du Café (09 au 11 Mars 2016) qui s’en suivra. L’Ambassadeur Fred Arruda a remercié la Cote d’Ivoire pour sa contribution au sein de l’OIC, a une économie caféière mondiale durable.
En retour, M. Aly Toure a réaffirmé au porte-parole des pays producteurs de Café, l’engagement ferme et la détermination du gouvernement Ivoirien et du Président de la République, à tout mettre en œuvre pour une économie caféière mondiale durable. Ce fut l’occasion pour le Représentant Permanent de la Cote d’Ivoire d’exposer les grandes lignes de la réforme de la filière café cacao et le programme ambitieux de relance de la caféiculture en Côte d’Ivoire mis en œuvre par le Conseil Café Cacao
Ensuite, le groupe de travail mis sur pied en vue de l’examen stratégique de l’OIC et qui est présidé par la Cote d’Ivoire, a fait l’objet d’échanges et de consensus entre les personnalités.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Le transport aérien en hausse de 4% avec 430497 passagers commerciaux enregistrés à fin mars 2018

Enfin, l’utilisation du fonds spécial de l’OIC a fait l’objet d’échanges entre les deux porte-paroles. C’est le lieu d’indiquer qu’un comité ad hoc comprenant la Cote d’Ivoire (représentant l’Afrique), le Brésil (représentant l’Amérique Centrale et Latine) et l’Indonésie (représentant l’Asie) a été mis sur pied en vue de la gestion dudit fonds.

Une correspondance particulière de Bambino

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here