Home Economie Le processus de réouverture des agences auxiliaires de la BCEAO est bien...

Le processus de réouverture des agences auxiliaires de la BCEAO est bien «enclenché» en Côte d’Ivoire (Gouverneur)

Le processus de réouverture des agences auxiliaires de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) est bien «enclenché» en Côte d’Ivoire, a annoncé, vendredi, à Abidjan le Gouverneur de cette banque Meyliet Tiémoko Koné à l’issue d’une rencontre avec le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara.

« Les agences sont en construction et presque terminées », a rassuré le Gouverneur de la BCEAO, ajoutant que « nous sommes dans la phase d’équipement (…). Le processus est bien enclenché, il s’agit des agences axillaires de Bouaké (Centre-Nord), Man (Ouest) et Korhogo (Extrême Nord) ».
Ces agences ont été l’objet de pillage lors de la crise militaro-politique qu’a connue la Côte d’Ivoire en septembre 2002.

Lire aussi:   Lancement d’une offre publique de vente des parts de l’Etat dans la Société ivoirienne de banque

Par ailleurs, M. Koné a souligné avoir rencontré Alassane Ouattara, en sa qualité de Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) pour faire «le point sur la situation économique dans son ensemble et sur la situation dans la zone ».

« Cette rencontre nous a permis de voir les orientations qui doivent permettre de renforcer les structures financières de manière à permettre à nos économies de renforcer leur progression notamment en terme de gouvernance économique et de prise en charge des besoins des populations », a-t-il ajouté.

Lire aussi:   La Côte d’Ivoire, premier pays de la région à mettre en œuvre le Bureau d’Information sur le Crédit (Vera SONGWE, SFI)

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation ouest-africaine qui a pour mission la réalisation de l’intégration économique des Etats-membres, à travers le renforcement de la compétitivité des activités économiques dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel et d’un environnement juridique rationalisé et harmonisé.

Elle regroupe huit-Etats que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Lire aussi:   Total Côte d’Ivoire annonce un net rebond de ses résultats en 2016

SY/ls/APA

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here