Home Economie Le président Tayyip Erdogan, Grand-croix de l’Ordre national ivoirien

Le président Tayyip Erdogan, Grand-croix de l’Ordre national ivoirien

Abidjan – Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a élevé dimanche son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, à la dignité de Grand-croix de l’Ordre national ivoirien, lors d’un diner offert à son hôte qui effectue une visite officielle de 48 heures, la première d’un président turc en Côte d’Ivoire.

« Cette visite est le témoignage de notre détermination commune à rendre plus dynamiques et plus actives les relations d’amitié et de coopération, déjà exemplaires, qui existent entre la Côte d’Ivoire et la Turquie », a déclaré le président Ouattara, saluant les performances et la vitalité de l’économie turque résultant des grandes qualités d’homme d’Etat ainsi que de « l’approche lucide du contexte économique nouveau » par le président Erdogan.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Le Groupe Aggreko ambitionne d'investir dans une centrale électrique

Le président turc s’est félicité du retour de la paix et de la stabilité en Côte d’Ivoire et a salué la bonne organisation de l’élection présidentielle ainsi que l’hospitalité des Ivoiriens qui vivent en bonne intelligence avec leurs « frères » de la sous-région. Il a souligné la volonté de son pays de renforcer sa coopération avec l’Afrique et notamment avec la Côte d’Ivoire. « L’objectif de la Turquie est d’atteindre un milliard de dollars d’échanges commerciaux avec la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020 », a-t-il indiqué invitant les hommes d’affaires turcs à nouer des partenariats avec leurs homologues ivoiriens.

Lire aussi:   Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara retoque la loi rectificative budgétaire

Un Forum économique ivoiro-turc et la signature de conventions de partenariat sont prévus dans la journée de lundi. Le président Erdogan prononcera ensuite une allocution officielle à l’Assemblée nationale et recevra les Clés et le Parchemin du citoyen d’honneur de la ville d’Abidjan.

(AIP)

aaa/akn/kam

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here