Home Economie Le chiffre d’affaires de la communication publicitaire évalué à 30 milliards FCFA...

Le chiffre d’affaires de la communication publicitaire évalué à 30 milliards FCFA en Côte d’Ivoire

Le chiffre d’affaires de la communication publicitaire évalué à 30 milliards FCFA en Côte d’Ivoire

La communication publicitaire réalise en Côte d’Ivoire un chiffre d’affaires évalué à 30 milliards FCFA, a annoncé jeudi à Abidjan, Sidi Tiémoko Touré, le ministre ivoirien de la communication et des médias.

« En Côte d’Ivoire, avec un chiffre d’affaires évalué à environ 30 milliards FCFA, le secteur de la communication publicitaire est très attractif. Pourtant en dépit de son dynamisme, ce secteur est en proie à de nombreuses difficultés telles que la vétusté du cadre juridique se traduisant par une anarchie dans le segment de l’affichage », a dit M. Touré qui s’exprimait à la 7è édition des «Rendez-vous du gouvernement», une tribune d’échanges entre un membre du gouvernement ivoirien et la presse.

Lire aussi:   Forum international du logement social, économique et de standing: Siriki Sangaré invite les acteurs de la chaîne logement à une concertation

Relativement à l’assignation en justice de son département ministériel par la Chambre des afficheurs de Côte d’Ivoire ( CAFCI) qui lui reproche la «destruction illégale » de son dispositif publicitaire à Abidjan, M. Touré a soutenu que « nous n’allons pas reculer sur ce sujet. Nous irons jusqu’au bout ».

Justifiant cette opération de destruction des panneaux publicitaires « anarchiquement installées» entamée dans le district d’Abidjan, M. Touré qui est également le porte-parole du gouvernement ivoirien, a indiqué que « nous sommes dans notre rôle institutionnel de garantir la sécurité des ivoiriens ». 

Poursuivant, il a expliqué que dans la capitale économique ivoirienne, 1629 « dispositifs publicitaires irréguliers» ont été dénombrés, soit 30% des panneaux publicitaires inconnus des services du Conseil supérieur de la publicité (CSP).

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : le cimentier marocain Cimaf double ses capacités de production à Abidjan

« Nous constatons à Abidjan une anarchie et une nuisance visuelle… D’après une récente étude, 8776 panneaux publicitaires jonchent actuellement les rues du district d’Abidjan qui selon les professionnels du secteur ne peut conformément aux textes en vigueur, en accueillir que 3000», a-t-il fait savoir. Dans la foulée, M. Touré a annoncé que tous les panneaux publicitaires qui se trouvent dans des carrefours à Abidjan seront démantelés.

« Un panneau publicitaire doit être installé à environ 100 mètres d’un carrefour… 500 panneaux publicitaires inconnus à la propriété ont été détruits à ce jour», a-t-il conclu.

Lire aussi:   Le processus de réouverture des agences auxiliaires de la BCEAO est bien «enclenché» en Côte d’Ivoire (Gouverneur)

Vendredi dernier, le Tribunal de première instance d’Abidjan, a décidé, au terme d’une audience en référé, un « renvoi ferme » à vendredi prochain, de l’affaire opposant les afficheurs de Côte d’Ivoire au ministère de la communication et des médias.

Les professionnels de l’affichage ont assigné leur tutelle en justice estimant que l’opération de démantèlement de panneaux publicitaire dans le district d’Abidjan piloté par ce ministère est «illégal».

LB/ls

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site Ici Abidjan

 

Commentaires Facebook