Home Economie Le 4e FAD autour de la problématique de la mobilisation des énergies...

Le 4e FAD autour de la problématique de la mobilisation des énergies pour l’agriculture et l’électrification

Abidjan, La 4e édition du Forum International Afrique Développement (FAD), prévue du 25 au 26 février à Casablanca (Maroc), va porter sur la thématique « Agriculture et Electrification : mobiliser les énergies », des « fondamentaux de construction sur lequel repose le premier pilier de croissance durable et inclusive de notre continent. » « Si nous laissons faire le temps, et demeurons en l’état, notre continent ne serait électrifié que d’ici un demi-siècle au moins (African Progress Panel) avec tous les risques sociétaux et économiques que cela implique », a expliqué, mardi, lors du lancement du 4ème FAD, M. Mohamed El Kettani, Président Directeur Général du groupe Attijariwafa bank. Des experts de renom adresseront de manière concrète ces problématiques ainsi que celles liées à l’entrepreneuriat, le pendant naturel de toute création de valeurs durables, a-t-il dit, annonçant des rencontres d’affaires (B to B), le Marché de l’Investissement mettant à l’honneur sept pays du continent pour mieux structurer la visibilité des banques de projets et la rencontre entre décideurs clés. Le bilan des trois dernières éditions du Forum International Afrique Développement est « assez éloquent », selon M. Kettani, pour qui « d’édition en édition nous recevions des demandes de participations de plus en plus nombreuses, des demandes d’accompagnement sur le terrain, de mises en relation, de compréhension et d’informations ». Il a relevé « plus de participants, plus de pays, plus de dynamiques structurées et des recommandations plus importantes, plus pragmatiques, relatives aux leviers d’accélération de la Coopération Sud-Sud, que nous nous faisons fort de porter au nom de ses participants à travers le Livre Blanc du Forum, les dynamiques B to B qui n’ont cessé d’augmenter, elles aussi majoritairement centrées sur les fondamentaux : les BTP, l’énergie, l’agro-industrie et l’agriculture. Enfin, le Marché de l’Investissement, plateforme de visibilité des grands projets structurants et des plans nationaux de développement. »

Lire aussi:   Le projet de loi sur la consommation passe l’étape du vote en commission à l’Assemblée nationale

(AIP)
ask

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here