Home Economie La Côte d’Ivoire poursuivra ses efforts d’amélioration du climat des affaires, rassure...

La Côte d’Ivoire poursuivra ses efforts d’amélioration du climat des affaires, rassure le PM Duncan

Abidjan – Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, rassure les investisseurs privés aussi nationaux et étrangers sur la volonté de l’Etat à poursuivre et à intensifier les efforts pour améliorer l’environnement des affaires, en vue d’augmenter l’investissement privé pour atteindre la proportion de 15% du produit intérieur brut (PIB) en 2020.

Pour M. Duncan, qui s’exprimait lors de la deuxième session du groupe de travail Global Côte d’Ivoire, vendredi à Abidjan-Plateau, la Côte d’Ivoire, en affichant sa volonté de faire passer le niveau d’investissement de 6496 milliards de FCFA sur la période 2012-2016 à 18.166 milliards de FCFA pour la période 2016-2020, est consciente de l’importance du renforcement et de la préservation du climat de confiance entre l’état et le secteur privé pour faciliter l’investissement, impulser la création d’entreprises et d’emplois et soutenir la croissance en vue de l’émergence.

Lire aussi:   1er Forum de la recherche scientifique – ‘’Des opportunités pour les chercheurs ivoiriens’’, selon le SE du Pasres

Certes, a-t-il reconnu, beaucoup reste à faire et la conception, la formulation et la mise en œuvre des réformes sont confrontées à des difficultés qui entravent la compétitivité de notre économie. Mais, s’est engagé M. Duncan, le gouvernement ivoirien entend « accéder et se maintenir dans le Top 10 des pays réformateurs et figurer parmi les 50 meilleurs économies du classement Doing Business dans les trois années à venir ».

Lire aussi:   L’Ivoirien Siriki Sangaré reçoit un oscar au 19 è Forum économique de l’Afrique Gagnante, à Paris

Il a relevé que le gouvernement est conscient du fait que les reformes riment avec des changements profonds structurels, opérationnels et comportementaux dans l’administration publique, et invité les investisseurs à une mutualisation des efforts pour corriger et consolider en permanence le dispositif existant pour l’inscrire dans le marbre de la pérennité institutionnelle.

« Il faudra que nous travaillions d’arrache-pied à corriger cela y compris par des formations spécifiques et de mises à niveau systématiques des différents échelons de notre administration », a exhorté M. Duncan.

Lire aussi:   L’axe Côte d’Ivoire-Union européenne s’affermit en 2015

Le président du groupe de travail Côte d’Ivoire Global, Michel Brizoua Bi, a indiqué pour sa part que cet espace d’échanges est né « pour aider les décideurs publics par des propositions concrètes, car, a-t-il estimé, les multinationales sont devenues des acteurs incontournables dans la conception de politiques publiques d’attraction des investissements ».

Il a salué la qualité des échanges avec le Premier ministre. Cette deuxième session de Côte d’Ivoire Global avait pour thème : « Climat des affaires : attentes des multinationales présentes en Côte d’Ivoire ».

(AIP)

ik/tm

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here