Home Economie La Côte-d’Ivoire et le Ghana lancent un cadre de collaboration sur la...

La Côte-d’Ivoire et le Ghana lancent un cadre de collaboration sur la durabilité du cacao

La Côte-d’Ivoire et le Ghana lancent un cadre de collaboration sur la durabilité du cacao
La Côte-d’Ivoire et le Ghana lancent un cadre de collaboration sur la durabilité du cacao

La Côte-d’Ivoire et le Ghana lancent un cadre de collaboration sur la durabilité du cacao

Hamsatou ANABO

La Côte d’Ivoire et le Ghana, deux pays producteurs représentant plus de 60% de la production mondiale de cacao, ont décidé mercredi à Abidjan, de mettre en place un cadre de collaboration afin de faire face aux problèmes liés à la durabilité, après une réunion.

Après plus de quatre heures d’échanges, les deux pays ont décidé ensemble de mettre en place un cadre de collaboration sur la durabilité de cacao notamment la lutte contre la déforestation, le travail des enfants.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : La CVCI accuse le chef de cabinet de Mariétou Koné de bloquer l'indemnisation des 350 victimes du charnier de Yopougon

A l’issue de la rencontre, le directeur du conseil café-cacao (organe régulateur) Yves Koné a indiqué lors d’un point de presse, que la mise en place de cette collaboration permettra aux planteurs et consommateurs de trouver leurs comptes.

S’exprimant sur la question du travail des enfants dans les plantations, M. Koné a souligné que le recensement des producteurs en Côte d’Ivoire lancé en avril prendra fin d’ici 2020.

« Quand le recensement des producteurs sera fini, nous saurons s’il y a des enfants à risque dans les plantations », a affirmé le directeur du conseil café-cacao, rassurant que « le problème sera réglé ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Filière hévéa, le Collège des producteurs constitué, Dally Jules du Fonds interprofessionnel solidarité hévéa élu président

Concernant la déforestation, Yves Koné a soutenu qu’après le recensement, le conseil café-cacao, la géo- localisation permettra de voir on verra ou les planteurs produisent les fèves si c’est dans la forêt ou la savane ».

Pour le recensement, plus de 800 agents ont été déployés dans le pays.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source: Connexion ivoirienne

Commentaires Facebook