Home Economie Infrastructures : en Côte d’Ivoire, le turc Limak pose les bases de...

Infrastructures : en Côte d’Ivoire, le turc Limak pose les bases de son développement régional

Aujourd’hui un complexe industriel près d’Abidjan, demain des centrales électriques… Le conglomérat ne cache pas ses ambitions dans le pays. Objectif : en faire son hub pour l’Afrique de l’Ouest.

Après plus de deux années de discussions avec le gouvernement de Côte d’Ivoire, le conglomérat industriel Limak Group of Companies a finalement lancé ses investissements dans le pays. Le 18 décembre 2015, en compagnie du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de plusieurs autres membres du gouvernement ivoirien, Nihat Ozdemir, le président du groupe, a posé la première pierre d’un complexe dans la nouvelle zone industrielle d’Abidjan, PK 24. Celui-ci regroupe une cimenterie d’une capacité annuelle de 1 million de tonnes, une unité de fabrication de béton prêt à l’emploi de 1 million de m3 par an et une usine de fabrication d’agrégats en granit.

Lire aussi:   La Sotra et Tata Motors signent un mémorandum d’accord pour l’acquisition de 500 autobus neufs

Le plan de développement de Limak, troisième plus grand groupe privé de Turquie, prévoit dans un deuxième temps la mise en place d’une unité de production d’éléments préfabriqués en béton et d’une autre, entièrement robotisée, de briques agglomérées haute résistance, également en béton. La dernière étape consistera à doubler à la fois la capacité de la cimenterie et de celle de l’unité de fabrication de béton. Le montant global de l’investissement de ce méga-complexe industriel est estimé à 150 millions d’euros.

Lire aussi:   La Côte-d’Ivoire à la 53è session du conseil international du sucre en Éthiopie

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here