Home Economie Fin de l’Atelier de Revue Sectorielle 2015 des Projets du C2D

Fin de l’Atelier de Revue Sectorielle 2015 des Projets du C2D

Ouvert le lundi 22 février dernier, l’Atelier de Revue Sectorielle 2015 des Projets du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) s’est refermé le 29 février avec un ensemble de recommandations qui feront l’objet de discussions en Conseil de ministres dans les jours à venir.

Cet Atelier dont la cérémonie d’ouverture a été co-présidée par le Directeur de Cabinet du Premier Ministre, AHOUA N’Doli Théophile et Georges SERRE, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, avait pour objectif général d’améliorer les conditions de mise en œuvre du C2D.

Lire aussi:   Le Chef de l’Etat a présidé la cérémonie d’ouverture de la Session Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA

Il visait en outre de passer en revue la mise en œuvre des activités effectuées au cours de l’année 2015 et des années antérieures, faire un diagnostic de l’état d’avancement des projets des 1er et 2ème C2D, examiner les conditions de lancement des projets du 2ème C2D, mettre en relief les éventuels écarts par rapport aux attentes et actualiser les prévisions de décaissement 2016, et enfin, de tirer les leçons de la revue sectorielle 2014 pour mieux anticiper les difficultés éventuelles et faire des propositions en vue de les surmonter ou d’en atténuer les effets.

Lire aussi:   Le Système fiscal de la Côte d’Ivoire peut mieux faire pour soutenir la croissance du pays, selon le classement Paying Taxes de PwC et la Banque mondiale

Sur un montant total de 1900 Mds CFA consacré au Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) franco-ivoirien, deux C2D ont été signés. L’un le 1er décembre 2012 pour un montant de 413,25 Mds FCFA et l’autre, le 3 décembre 2014 pour un montant de 738 Mds FCFA, soit un total de 1 151,25 Mds FCFA, à exécuter de 2012 à 2020.

Le montant alloué au 1er C2D a été entièrement remboursé par la Côte d’Ivoire et reversé par la France pour être affecté au financement de projets de 6 secteurs de concentration et 3 secteurs transversaux définis d’accord partie. La totalité du 1er C2D et le quart du 2ème ont été engagés à travers la signature de (17) conventions d’affectations.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Échec du projet de logements sociaux, 10000 maisons construites de 2012 à 2019, 5000 clés remises aux souscripteurs

A ce jour, tous les projets du 1er C2D sont à la phase d’exécution des opérations de terrain ou achevés pour certains. Par ailleurs, la revue 2014 a permis de proposer des réponses à un certain nombre de difficultés dans la mise en œuvre des projets.

Elisée B.

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here