Home Economie Désendettement: la France alloue un appui budgétaire de 220 milliards FCFA à...

Désendettement: la France alloue un appui budgétaire de 220 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire

La France a alloué 220 milliards fcfa d’appui budgétaire à la Côte d’Ivoire, sur 1.150 occtroyés depuis 2012, dans le cadre d’un contrat de désendettement et de développement (C2D), a annoncé lundi le président du comité bilatéral, Théophile Ahoua N’Doli, à Abidjan.

Cet appui budgétaire prévu pour la période allant de 2016 à 2020, est issu du second C2D entre les deux pays, dont « l’essentiel est affecté à des projets de routes, d’eau potable, d’agriculture, etc. », a souligné M. Ahoua.

Lire aussi:   Les délégations des chambres de commerce de San Pedro et Bouaké bientôt autonomes (pdt CCI-CI)

Le directeur de cabinet du premier ministre ivoirien a par ailleurs relevé des difficultés dans la réalisation de certains projets dans un court délai.

A titre d’exemple, il a cité les cas des bidonvilles et du mont Péko (ouest ivoirien) qui s’inscrit dans un projet environnemental qui s’avère difficile à réaliser à cause des « 30 à 40.000 personnes » installées illégalement dans cette forêt classée et dont le déguerpissement risque de provoquer « d’autres problèmes à la Côte d’Ivoire ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Depuis la France, Ouattara souligne que tous les Etats ne pourront pas adopter la nouvelle monnaie « Eco » dès 2020

« Pour s’assurer que tout se passe bien nous nous retrouvons une fois par an pour faire le point », a-t-il affirmé, en présence du directeur de l’Agence française de développement (AFD).

Sur « plus de 2.000 milliards de FCFA » de « dette » de la Côte d’Ivoire, la France « a décidé d’annuler 600 milliards et transformer le reste en subventions », suite à l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative pour les Pays pauvres très endettés (PPTE) en juin 2012, a rappelé Ahoua Ndoli.

Lire aussi:   La CCILCI forme ses membres au Street Marketing

MYA, avec Michèle Irié

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here