Home Economie Denrées: le prix du Kg de l’oignon connait une baisse entre 50...

Denrées: le prix du Kg de l’oignon connait une baisse entre 50 et 200 FCFA sur les marchés à Abidjan

Le prix du kilogramme de l’oignon vendu entre « 400 F et 600 FCFA » est passé entre « 350 F et 400 FCFA, soit une baisse de « 50 F à 200 FCFA » sur plusieurs marchés à Abidjan, en raison du flux des stocks en provenance du Burkina et du Niger, selon un rapport de l’Office d’aide à la commercialisation des produits vivriers (OCPV) transmis mercredi à ALERTE INFO.

Le Kilogramme de l’oignon qui s’échangeait entre  » 500F et 600 FCFA » sur les marchés au mois de janvier à San-Pedro (Sud-ouest), la deuxième ville portuaire réputée chère, Yamoussoukro (capitale politique), Odienné (Nord), et à Duekoué, dans l’ouest du pays, est passé à 500 FCFA à la mi-février.

Lire aussi:   La qualité du cacao camerounais plombe les contrats d’achat des fèves sur le marché de Londres

Sur les marchés de Dimbokro (centre) et de Bondoukou, à l’Est du pays, le kilo de l’oignon, vendu entre « 550 FCFA et 700FCFA » au mois de janvier 2016 reste le même à la mi-février, malgré une forte offre de ce produit en provenance de la sous-région (Burkina Faso et du Niger) sur les marchés.

Cette tendance de prix est observée dans les villes de Man (ouest ivoirien) et Daloa (centre-ouest) et Korhogo dans l’extrême nord du pays où le kilogramme d’oignon qui variait entre « 400 FCFA et 600 FCFA », reste inchangé.

Lire aussi:   Gouvernance numérique des PME: Des assises régionales bientôt à Grand-Bassam

A Séguéla (Nord) et à Abengourou(Est), les prix affichés sur les étals indiquent « 500 FCFA », par rapport à  » 500 FCFA et 800 FCFA » le kilogramme d’oignon au mois de janvier, tandis qu’à Abidjan, le coût au détail oscille entre « 700 FCFA et 800 FCFA ».

A court terme, on pourrait assister à une stabilité des prix sur les marchés en raison du retrait progressif de la variété de Hollande et celle du Magreb, en particulier de la Tunisie, qui est presque absent sur les marchés du pays sauf à San Pedro et Abengourou où de petites quantités visibles sur les étalages se négocient entre 400 F et 440 FCFA/Kg sur les marchés.

Lire aussi:   Aménagement baie de Cocody : l’Etat ivoirien cherche 300 milliards de FCFA

Sur le territoire ivoirien, la croissance de l’offre de l’oignon de la sous-région et la baisse de celle de la Hollande sur les marchés ivoiriens, a permis une stabilité au niveau de l’approvisionnement de ce produit occasionnant une baisse de ses prix.

IZO

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here