Home Economie Dans la tourmente, Petroci se restructure pour survivre

Dans la tourmente, Petroci se restructure pour survivre

En grande difficulté, la compagnie publique ivoirienne, qui vient de changer de direction, a réduit ses effectifs et s’apprête à céder ses stations-service.

Alors qu’il n’a même pas encore annoncé sa stratégie pour relancer la Société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci, holding de toutes les compagnies pétrolières publiques ivoiriennes), Ibrahima Diaby, officiellement nommé directeur général en décembre, a dû gérer son premier conflit social. Le licenciement, début janvier, d’une quarantaine de salariés, dont une dizaine de cadres supérieurs, a en effet provoqué un mouvement de grève, qui s’est conclu par un accord avec la direction sur la réparation du préjudice causé aux salariés remerciés.

Lire aussi:   La Côte d'Ivoire fait le point sur son plan d'action palmier à huile

Frappée de plein fouet par la chute du cours de l’or noir, la société, à l’instar de ses consœurs africaines et internationales, s’est lancée dans une restructuration. Outre la réduction de ses effectifs, elle a entamé des négociations avec Puma Energy (filiale de Trafigura) en vue de lui céder son réseau d’une quarantaine de stations-service, dont une trentaine en activité. Le prix de la cession, qui ne sera fixé qu’après un audit préalable (due diligence), pourrait tourner autour de 20 milliards de F CFA (30,5 millions d’euros).

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : L'AFD accorde un financement de plus de 59 milliards de FCFA pour la réalisation des marchés de Yopougon et Bouaké

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here