Home Economie Côte d’Ivoire: Pétrole, le Gouvernement signe deux contrats de partage de production...

Côte d’Ivoire: Pétrole, le Gouvernement signe deux contrats de partage de production sur les blocs CI-101 et CI-205 avec ENI

Thierry Tanoh et Carrara Umberto (ph) 
– Jeudi 23 Mars 2017 –Deux nouveaux Contrats de partage de production (CPP) sur les blocs CI-101 et CI-205 ont été signés entre le Groupe d’Ente Nazionale Idrocarburi (ENI), (Société nationale italienne d’Hydrocarbure) et le Gouvernement ivoirien ce mercredi après midi à Abidjan.
Cette cérémonie de signatures a été présidée par les ministres de l’Economie et des Finances, du Budget et du Portefeuille de l’Etat et du Pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables.
Ces trois membres du Gouvernement se sont réjouis du retour de ENI en Côte d’Ivoire qui contribuera au développement du bassin sédimentaire ivoirien qui a encore du potentiel.
A travers la signature de ces deux nouveaux CPP, ENI affirme sa confiance pour le potentiel pétrolier de la Côte d’Ivoire et marque sa volonté d’y contribuer de manière active à l’exploration et la production de pétrole comme indiqué par le Vice-président exécutif Afrique Subsaharienne, Carrara Umberto, malgré un contexte affecté par des niveaux bas des cours du pétrole.
Sur chacun des blocs concernés par la signature du jour, le consortium est composé de l’opérateur ENI avec 90% et de PETROCI avec 10%.
Il faut noter que, le Groupe ENI ex-AGIP intervient dans tous les segments de l’industrie pétrolière en amont et en aval.
En Côte d’Ivoire, ENI a fait son entrée en 2015 dans le bloc CI-100, en tant que nouveau partenaire de l’opérateur Total E&P.
Enfin les blocs CI-101 et CI-205 dont les CPP ont été signés ce jour sont situés en eaux peu profondes au large d’Abidjan pour le bloc CI-101 et au large de Jacqueville pour le bloc CI-205.
Pour les premières périodes d’exportation, qui durent chacune trois ans et six mois, ENI réalisera une acquisition sismique 3D et un forage d’exploration, pour un montant d’investissement minimum de 20 millions de dollars US sur chaque bloc.
Il est très présent en Afrique subsaharienne et Afrique du Nord, notamment en Egypte où un gisement de classe mondiale a été découvert avec des réserves de 850 milliards de mètres cubes et dont la production est attendue en 2017.

Lire aussi:   Electricité : la Côte d’Ivoire va augmenter la puissance de ses deux principales centrales

Wassimagnon, Abidjan 

Vous êtes abonnés Orange en Côte d’Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

Source : Koaci

Koaci

Commentaires Facebook