Home Economie Côte d’Ivoire/Le Président Ouattara juge comme « un défi majeur », la...

Côte d’Ivoire/Le Président Ouattara juge comme « un défi majeur », la question démographique en Afrique

Abidjan – Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a jugé mardi, au deuxième jour du Forum des marchés émergents à Paris, comme « un défi majeur », la question démographique en Afrique.

« Le défi démographique pour notre continent et donc pour la Côte d’Ivoire, en 2050, est un défi majeur, parce que, dans 34-35 ans, l’Afrique sera le continent le plus peuplé au monde, avec 55% de la croissance de la population mondiale ; une population essentiellement jeune, avec une classe moyenne importante », a indiqué le Président Ouattara qui faisait une adresse spéciale sur le thème « L’Afrique en 2050 : les défis d’une bonne transition démographique ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Le FMI accorde un prêt de 76 milliards FCFA et annonce que le déficit budgétaire du pays convergera vers la norme régionale de l'UEMOA en 2019

Pour M. Ouattara, il est nécessaire que les dirigeants africains prennent, dès à présent, un certain nombre de décisions, notamment privilégier les investissements dans l’éducation, l’école obligatoire, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et dans la santé, pour assurer la croissance économique du continent.

Il a par ailleurs plaidé pour que les pays européens puissent permettre aux jeunes africains qui le désirent, puissent se former ailleurs qu’en Afrique. Ce, d’autant plus, a–t-il ajouté, que l’Afrique, à un moment de son histoire, a accueilli, « volontairement ou pas », des populations venues d’autres continents.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: La Sodeci a contribué à la réussite technique des jeux de la francophonie

Pour Alassane Ouattara, les questions de migration doivent être revues au plan « politique avec beaucoup plus de sérénité », surtout l’Europe qui devra privilégier la coopération basée sur la « confiance » réciproque avec les pays africains.

L’Afrique est un continent d’avenir, mais qui doit relever de nombreux défis, de manière à ce que, dans 35 ans, elle puisse occuper une place de choix et assurer un leadership », a dit le président de la République qui a reçu un exemplaire du livre « Le Monde en 2050 : pour une communauté mondiale plus juste, plus prospère et plus harmonieuse », écrit par 26 auteurs.

Lire aussi:   Aide au developement: Interview avec Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque Mondiale en Côte d’Ivoire

(AIP)

kp

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here