Home Economie Côte d’Ivoire : Yamoussoukro, la Banque mondiale annonce le décaissement additionnel de...

Côte d’Ivoire : Yamoussoukro, la Banque mondiale annonce le décaissement additionnel de 60 milliards de FCFA pour le financement du PEJEDEC

Pierre Laporte annonce 60 milliards de FCFA additionnel pour le financement du PEJEDEC

-dimanche 19 Mai 2019 –La Banque mondiale va décaisser 100 millions de dollars soit 60 milliards de FCFA additionnel pour le financement du Projet emploi jeune et développement des compétences (PEJEDEC).

Pierre Laporte, Directeur des opérations de la Banque mondiale a fait cette annonce à Yamoussoukro au terme d’une visite rendue aux bénéficiaires des Projets urbains et ruraux et a précisé que cette somme vient poursuivre l’amélioration de l’accès à des emplois temporaires et offrir des opportunités de développement des compétences aux jeunes ivoiriens.
«La Banque mondiale va apporter un financement de 60milliards F pour les projets jeunes. Au regard des excellents résultats des deux premiers projets. Nous allons écouter les bénéficiaires de nos précédents projets pour tirer les leçons en vue d’améliorer les différentes composantes des dispositifs qui seront retenus », a déclaré le Directeur des opérations. 
Pierre Laporte a mentionné que cet appui sera approuvé au plus tard en juillet 2020, indiquant au passage que la phase 2 du projet PEJEDEC en cours qui prend fin en juin prochain sera reportée de quelques mois.
Selon lui, ce financement additionnel de la Banque mondiale contribue au côté du gouvernement ivoirien à la mise en œuvre du Programme social du gouvernement, notamment l’autonomisation des jeunes et des Femmes.
Par ailleurs, le gouvernement à travers le ministère de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes entend offrir des opportunités d’emplois et de stages à des milliers de jeunes d’ici à 2020.
Pour atteindre cet objectif, 4 dispositifs ont été retenus par le Gouvernement. Il s’agit de la formation complémentaire qualifiante, de la mise en stage, de l’entreprenariat et des THIMO.
Il faut noter que la délégation du ministre Mamadou Touré et celle de la Banque mondiale conduite par Jean Claude Tchantchoung, administrateur de 23 pays dont la Côte d’Ivoire ont rendu visite aux 400 bénéficiaires du site Sakrofa formés à l’apprentissage rural dans les domaines de l’aviculture et de la porciculture et au jeune pâtissier David Kouassi Bi.
Wassimagnon

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Nouvelles restrictions et interdictions pour les cybercafés dans la deuxième phase de leur identification

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook