Home Economie Côte d’Ivoire : Réhabilitation de 21 mille pompes à motricité humaine, un...

Côte d’Ivoire : Réhabilitation de 21 mille pompes à motricité humaine, un investissement de 15 milliards sur une durée de 3 ans et création de 500 emplois

Laurent Tchagba au centre 

— Jeudi 23 Mai 2019—Le ministre Laurent Tchagba a informé la presse aujourd’hui que le ministère de l’Hydraulique dont il a charge procèdera au lancement éclaté de son projet de réhabilitation des 21 000 pompes à motricité humaine sur l’ensemble du territoire national du 27 au 29 mai 2019.

Ce lancement est placé sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.
Comme annoncé, par le ministre Laurent Tchagba, ce projet s’inscrit dans le cadre du programme social du Gouvernement et sera lancé de façon éclatée dans 20 villages choisis dans l’ensemble des régions de la Côte d’Ivoire.
Entre 2011 et 2018 l’Etat a investi 455 milliards de FCFA pour faciliter l’accès à l’eau aux populations. 
Tchagba reconnaît néanmoins que beaucoup reste à faire à cause des différentes crises que la Côte d’Ivoire a connue, car plusieurs infrastructures ont été endommagées dont celles du secteur de l’Hydraulique. 
La réhabilitation de 21000 pompes à motricité humaine va occasionné un investissement à hauteur de 15 milliards en vue de garantir la fourniture d’eau potable en milieu rural.
Le ministre de l’Hydraulique a affirmé qu’à ce jour, 8500 pompes sur les 21 000 que compte le parc sont en panne, soit un taux de panne estimé à 40%.
Selon lui, les causes de dégradation des pompes sont multiples et sont liées à l’âge des ouvrages (30 ans en moyenne), à la surexploitation des PMH et aux problèmes de mécanisme de gestion et de maintenance par les communautés villageoises.
Par ailleurs, les acteurs du projet sont entre autres, le ministère de l’Hydraulique qui est le Maitre d’Ouvrage, l’ONEP, maitre d’œuvre délégué, la SODECI, Entreprise adjudicatrice du marché, le BNETD, Superviseur Général du PSGouv.
Les activités du projet consistent à faire un état des lieux des ouvrages hydrauliques en milieu rural réparer ou remplacer à neuf les PMH en panne, assurer la maintenance de tout le parc pendant la durée du projet (2019-2021) faire des analyses physico chimiques et bactériologiques de l’eau des forages et faire la mobilisation sociale.
Les résultats attendus sont énormes. M. Tchagba annonce, la 8500 PMH sont réparées ou remplacées, la maintenance des 21 000 pompes est assurée, la mise en place de 11 000 comités de gestion de points d’eau constitués et fonctionnels, la sensibilisation des11000 villages au transport, au stockage et à l’utilisation de l’eau potable etc.
Le ministre est convaincu que l’opération de réparation, de réhabilitation et de maintenance des 21 000 pompes sur l’ensemble du territoire initié par l’Etat de Côte d’Ivoire aura un impact social fort, par l’amélioration et la sécurisation de l’alimentation en eau potable de près de 11 millions de personnes essentiellement en milieu rural.
«Le Programme contribuera également à la création d’environ 500 emplois permanents et occasionnels, » a-t-il conclu. 
Wassimagnon

Côte d'Ivoire : Réhabilitation de 21 mille pompes à motricité humaine, un investissement de 15 milliards sur une durée de 3 ans et création de 500 emplois

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : l’offensive stratégique de Mata Holding face aux leaders de la distribution

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook