Home Economie Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce un ‘’audit du système de commercialisation’’...

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce un ‘’audit du système de commercialisation’’ du conseil café-cacao

Le gouvernement ivoirien a annoncé, mercredi soir, la mise en place d’un ‘’comité interministériel’’ présidé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly en vue ‘’d’accélérer’’ le processus de retour à la normalisation et de ‘’procéder à un audit du système de commercialisation du conseil café cacao’’.

Ces mesures font suite aux ralentissements constatés dans le processus de commercialisation de la campagne café-cacao 2016-2017. Selon le ministre de l’agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, ‘’la situation actuelle est essentiellement due aux défauts d’exécution de certains contrats et à la sous-évaluation de la production sur la campagne principale, pour un volume cumulé d’environ 350 000 tonnes’’.

Lire aussi:   Doing Business: classée 142è économie, la Côte d’Ivoire vise le Top 100 en 2017 (CEPICI)

Après une réunion restreinte avec le Comité désormais en charge de la commercialisation du cacao en Côte d’Ivoire, il a indiqué dans une déclaration lue devant la presse que ‘’les contrats en défaut et l’excèdent de production par rapport aux prévisions ont été totalement vendus et les soutiens correspondants sont entièrement couverts par le fonds de réserves et les excédents de stabilisation’’.

‘’Le paiement accéléré par le conseil café-cacao des soutiens. Le renfoncement immédiat de la lutte contre la spéculation, en limitant et contrôlant les déblocages directs dans la messagerie’’, figurent également sur la liste des mesures arrêtées par le gouvernement.

Lire aussi:   BAD: Akinwumi Adesina prend part à son 1er déjeuner annuel avec les diplomates

Il y a également la mesure d’accélération des déchargements en zone portuaire par le conseil café-cacao en liaison avec les opérateurs concernés et le renforcement des conditions d’agréments des exportateurs.

‘’Le gouvernement tient à rassurer les opérateurs que les engagements pris à travers le système de commercialisation seront entièrement respectés et les invitent de ce fait à participer de manière active aux ventes dans la messagerie. Le gouvernement conscient des difficultés que cette situation cause à nos planteurs ne ménagera aucun effort pour la sauvegarde de leurs intérêts’’. A conclu le ministre Sangafowa Coulibaly.

Lire aussi:   Le Conseil café cacao sous pression

Depuis quelques semaines, des producteurs et des exportateurs de cacao de Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de la fève, dénoncent le blocage de plusieurs milliers de tonnes de cacao au port d’Abidjan, suite au blocage du système d’achat mis en place par les autorités de la filière.

Source : Africatime CI

Africatime CI

Commentaires Facebook