Home Economie Côte-d’Ivoire: « L’argent des casses des Bceao a servi à entretenir et à...

Côte-d’Ivoire: « L’argent des casses des Bceao a servi à entretenir et à installer le RDR au pouvoir » (ex cadre de la rébellion)

Côte-d’Ivoire: « L’argent des casses des Bceao a servi à entretenir et à installer le RDR au pouvoir » (ex cadre de la rébellion)
Côte-d’Ivoire: « L’argent des casses des Bceao a servi à entretenir et à installer le RDR au pouvoir » (ex cadre de la rébellion)

Côte-d’Ivoire: « L’argent des casses des Bceao a servi à entretenir et à installer le RDR au pouvoir » (ex cadre de la rébellion)




Casses de plusieurs agences la Bceao en 2003 dans les zones sous contrôle rebelle.

El Hadj Mamadou Traoré, un ancien Conseiller de Soro Guillaume dit faire des révélations

« Chères populations de Côte d’Ivoire, recevez tous ceux qui viendront vers vous, mais sachez distinguer le vrai de l’ivraie. Sachez que l’argent que les gens au pouvoir vous distribueront, vient des caisses de l’État. Ce n’est pas leur argent. C’est le vôtre. Qu’on ne vous amène pas à dire merci au distributeur de billets de banque qui vous a donné votre argent.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : «Affaire des 18 milliards de l'UE», retour sur un scandale qui a secoué la République

Par contre, sachez que le peu que Guillaume Soro et ses hommes vous donneront pour boire de l’eau, ce n’est pas de l’argent sorti des caisses de l’État. C’est de l’argent gagné à la sueur de nos fronts. Nos adversaires vous diront que c’est de l’argent obtenu lors des braquages de la BCEAO, de l’argent obtenu grâce aux taxes mises en place par la Centrale, de l’argent des minerais et autres sources des ex-zones CNO.

En réponse, dites-leur que c’est cet argent qui a été utilisé pour acheter des armes pour les installer au pouvoir. Dites-leur que plusieurs d’entre eux ont bénéficié de la générosité de Guillaume Soro avec cet argent. Dites-leur qu’une partie de cet argent a contribué à entretenir leur parti pendant la rébellion. Dites-leur qu’une partie de cet argent a contribué à financer leur campagne en 2010. Dites-leur qu’une partie de cet argent a contribué à ‘’cadenasser’’ la zone CNO pour eux.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Djohoré exhorte des femmes patriotes de Yopougon à ne plus tomber dans la manipulation des hommes politiques

Dites- leur que cet argent recueilli en ex zone CNO ne vaut pas du tout les 200 milliards de nos francs détournés par eux dernièrement et qui ont été dénoncés comme Gap par les structures de contrôle des caisses de l’État. Dites-leur que pendant la rébellion, Guillaume Soro ne gérait pas les ports d’Abidjan et de San Pedro. Il ne gérait pas l’aéroport. Il ne prenait pas les taxes et impôts de la zone Sud. Il ne gérait pas les 100% du territoire ivoirien.

Lire aussi:   Le Chef de l’Etat a fait une Communication sur les performances et les opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire

Eux, si. Dites-leur également que la rébellion n’avait pas pour objectif de développer la zone CNO. Elle avait pour objectif de les installer au pouvoir à travers l’organisation d’élections où, pour la première fois, leur mentor a pu être candidat. »

#AbidjanOnDit

Source: Connexion ivoirienne

Commentaires Facebook