Home Economie Côte d’Ivoire : La production de l’électricité a enregistré une légère hausse...

Côte d’Ivoire : La production de l’électricité a enregistré une légère hausse de 0,33% à fin décembre 2018

—Jeudi 9 Mai 2019- La production de l’électricité a enregistré une légère hausse de 0,33% à fin décembre 2018, annoncé le gouvernement à l’issue du Conseil des ministres tenu mercredi à Abidjan.

« La production totale à fin décembre 2018 enregistre une légère hausse de 0,33 % par rapport à son niveau de fin décembre 2017. Elle s’établit à 9 834,93 GWh dont 70,12% issue du thermique et 29,88 % de l’hydraulique », a indiqué le communiqué final.

La production d’électricité de source thermique a nécessité l’achat de combustibles évalués à 165,01 milliards de francs CFA dont 162,93 milliards de francs CFA de gaz naturel.

A la fin du mois de décembre 2018, pour le secteur de l’électricité, il ressort un solde positif de 1,042 milliard de francs CFA pour des recettes de 572,684 milliards de francs CFA contre des dépenses de 571,642 milliards de francs CFA.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Des opposants «dénoncent et condamnent avec la dernière énergie la caporisation des institutions de la République»

Concernant les informations relatives aux flux physiques et financiers du secteur énergie au 31 décembre 2018 toujours, nous apprenons que, pendant la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2018, les productions de pétrole brut et de gaz s’établissent respectivement à 11 784 642 barils et à 69 091 226,62 MMBTU correspondant à un débit de 32 287 barils par jour de pétrole brut et de 189 291 MMBTU par jour de gaz naturel.

« Elles enregistrent respectivement une baisse de 5,27% et de 9,19% par rapport aux résultats obtenus en 2017 du fait de la déplétion naturelle des champs, des perturbations opérationnelles sur certains champs et de la baisse de la demande de gaz naturel du secteur électricité », relève -t-on.

Lire aussi:   Ouverture des premières Assises de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire à Grand-Bassam

Quant à la valorisation de la part-Etat de pétrole brut et de gaz naturel après SWAP est de 197,253 millions de $US (109,629 milliards de francs CFA), est respectivement en hausse de 17,22% par rapport aux performances de 2017 et de 11,12% par rapport aux prévisions de revenus.

« Ces hausses s’expliquent par les effets conjugués de l’amélioration des cours du pétrole brut, des développements en cours sur le bloc CI-40 et de la modification des conditions de partage sur le bloc CI-26 », explique le gouvernement.

Au niveau des produits pétroliers, la production totale, importations de bases incluses, est de 3 257 483 TM ; soit une hausse de 6,62 % comparée à fin décembre 2017.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Ouattara reçoit sa carte et son écharpe de supporter, 9,826 milliard pour la gestion des équipes nationales et des grands événements sportifs

« Les ventes totales, y compris les ventes à SMB, réalisées par la SIR enregistrent une progression en volume de 0,56 % due à la croissance du marché Terre et en valeur de 20,94 % due à une hausse du cours du baril. Les droits émis sur les produits pétroliers sont de 295,134 milliards de francs CFA contre 294,057 milliards de francs CFA à la même période en 2017 ; soit une hausse de 0,37% due aux mises à la consommation », conclu la communication faite sur le secteur en conseil des ministres.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook