Home Economie Côte d’Ivoire : la compagnie de production d’électricité dope ses capacités

Côte d’Ivoire : la compagnie de production d’électricité dope ses capacités

Le président de la république Alassane Ouattara a inauguré, mercredi 17 février, la dernière extension de la centrale thermique de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (Ciprel). Le pays, qui affiche un taux d’électrification de la population de 43%, veut plus que doubler sa production électrique avant 2020.

Le président de la république Alassane Ouattara a inauguré, mercredi 17 février, la dernière extension de la centrale thermique de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (Ciprel), filiale du groupe énergétique africain Eranove installée en 1994 dans la zone industrielle de Vridi dans la capitale économique Abidjan.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Deux sociétés de sécurités se « battent » pour la sécurisation de la BNI, des clients privés d'opérations

Cet extension augmente de 70% la capacité installée de Ciprel qui passe de 321 mégawatts (MW) à 556 MW. Ce qui à l’année porte la production d’électricité supplémentaire à 1 600 gigawhatts-heure et doit permettre d’alimenter 120 000 foyers ou 1,2 million de personnes.

D’un coût de 340 millions d’euros, le projet “Ciprel IV” a mobilisé les financements de trois bailleurs de fonds à hauteur de 200 millions : la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD) et Proparco, la filiale de l’Agence française de développement (AFD) spécialisée dans l’investissement privé. Le reste a été apporté par des banques nationales et régionales (pour 75 millions d’euros) et par les actionnaires de la Ciprel (Eranove, l’État ivoirien et la Banque ouest-africaine de développement) pour 65 millions restants.

Lire aussi:   54% des Français souhaitent la poursuite des contestations, Macron tente de diviser les gilets jaunes

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here