Home Economie Côte d’Ivoire : En prélude à la TICAD 7, le secteur privé...

Côte d’Ivoire : En prélude à la TICAD 7, le secteur privé japonais et ivoirien planchent sur la qualité des infrastructures en Afrique

— Mercredi 12 Juin 2019—A l’initiative conjointe des Gouvernements ivoiriens et japonais, le ministère du Plan et du développement en liaison avec l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire a organisé aujourd’hui à Abidjan, un séminaire d’affaires sur la qualité des infrastructures en Afrique en prélude à la 7ème conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique.

Au cours de cette rencontre, les participants ont discuté des initiatives de développement pour l’Afrique dans les domaines des infrastructures, des transports et du tourisme.
Ce sont environ 250 personnes comprenant les représentants des Gouvernements et du secteur privé ivoirien et japonais qui ont pris part à cette rencontre du jour.
Avant l’entame des travaux, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, co-président de la rencontre du jour, a rappelé les importants projets financés par le Japon en Côte d’Ivoire dans les infrastructures.
Souleymane Diarrassouba a traduit l’excellence coopération entre les deux pays et a appelé à renforcer le partenariat avec l’Afrique en général et avec son pays en particulier à travers le développement des échanges entre les secteurs privés respectifs.
Le ministre Japonais des Infrastructures, du Transport et du Tourisme, Takashi Ohtsuka a remercié le Gouvernement ivoirien pour l’accueil et l’organisation de ce séminaire préparatoire de la TICAD 7. Il a salué les performances économiques réalisées par la Côte d’Ivoire et a réitéré la disponibilité du Japon à accompagner l’Afrique et la Côte d’Ivoire à réaliser des infrastructures de qualité.
Le Président de l’Association Japon-Afrique pour le Développement des Infrastructures, (JAIDA), Yoichi Miyamoto a exprimé la disponibilité de son association à multiplier les initiatives pour renforcer le développement des infrastructures en Afrique et en Côte d’Ivoire. 
Plusieurs présentations ont été faites lors des travaux par les délégations ivoiriennes et Japonaises et ont porté respectivement sur, l’environnement des affaires et le développement des infrastructures en Côte d’Ivoire, le cadre institutionnel et les projets PPP en Côte d’Ivoire, les infrastructures de haute qualité pour l’Afrique, la ville intelligente (Smart city) – Expérience du développement urbain du Japon et le potentiel croissant pour les investissements dans les Infrastructures en Afrique.
Au cours de ces présentations, la vision de développement impulsée par Alassane Ouattara traduite dans les PND 2012-2015 et 2016-2020, les performances économiques de plus de 7% sur la période 2012-2018 a été présenté.
On retient que la croissance est portée par des investissements structurants, un climat des affaires attractifs, un cadre macro-économique assaini et un endettement maitrisé et la Côte d’Ivoire souhaite assurer la transformation de son économie à travers le développement des chaines de valeurs agro industrielles notamment, la création de champions nationaux et un secteur privé fort, dynamique.
Pour assurer le financement de sa politique de développement, la Côte d’Ivoire explore des nouvelles sources de financements tels que les PPP. Dans cette optique, un cadre institutionnel des PPP a été adopté et une structure chargée de la coordination et de la facilitation des PPP mise en place.
Enfin, plusieurs projets structurants sous forme PPP en préparation ont été présentés dans les domaines du logement, des infrastructures, des transports.
La partie japonaise a présenté son expérience et son savoir-faire dans la construction d’infrastructures de qualité dans le monde et en Afrique, le développement urbain du Japon avec le projet smart city et le financement et le développement des Infrastructures de qualité en Afrique.
A l’issue des présentations et des discussions, plusieurs recommandations ont été formulées en vue d’assurer le renforcement de la coopération entre les secteurs privés ivoiriens et japonais et le succès de la prochaine TICAD 7.
Il s’agit d’organiser en collaboration avec la JAIDA, la deuxième conférence Japon-Afrique sur le développement des infrastructures à travers les PPP en marge de la TICAD 7, de renforcer la coopération entre les entreprises membres de la JAIDA et les secteurs privés africains pour le développement des infrastructures de qualité, d’assurer la participation d’une délégation ivoirienne au séminaire sur le développement durable des villes organisé en marge de la TICAD 7 pour s’inspirer du modèle japonais de la ville intelligente et de mobiliser le secteur privé japonais pour le financement des PPP.
Wassimagnon
Lire aussi:   Distribution d’électricité : Plus de 90 milliards Fcfa de la BAD à la Côte d’Ivoire

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook