Home Economie Côte d’Ivoire : Cour de justice de la CEDEAO, 13 décisions rendues...

Côte d’Ivoire : Cour de justice de la CEDEAO, 13 décisions rendues sur la Côte d’Ivoire après 18 ans d’existence de la juridiction internationale

– Jeudi 14 Février 2019 -Créée en 2001, la Cour de justice de la CEDEAO a 18 ans, malheureusement ses actions semblent méconnues des justiciables.

Les responsables de cette juridiction internationale ont entamé une tournée de sensibilisation dans les États membres de la CEDEAO.

Après le Ghana, la délégation conduite par l’Honorable Juge Gberi-Bê Ouattara, vice-président de la Cour de justice de la CEDEAO est à Abidjan dans le cadre d’une sensibilisation des justiciables ivoiriens sur l’existence de cette juridiction internationale.
Il a affirmé à la presse au cours d’une rencontre que 90% des dossiers traités par la Cour portent sur la violation des droits de l’homme dans l’espace communautaire.
Selon l’Honorable Juge, la Cour est saisie par requête et la requête ne doit pas être anonyme.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Session extraordinaire, la RTI ramasse son matériel de direct, crainte du discours de Soro?

Côte d'Ivoire : Cour de justice de la CEDEAO, 13 décisions rendues sur la Côte d'Ivoire après 18 ans d'existence de la juridiction internationale

«L’affaire ne doit pas être pendante dans une cour internationale compétente. Les citoyens ne peuvent pas porter plainte contre un particulier, une structure où une institution. C’est contre l’Etat que la plainte est portée, » a précisé le vice-président Gberi-Bê Ouattara.
Durant deux jours la délégation expliquera les procédures aux justiciables ivoiriens et elle se rendra par la suite au Libéria pour le même exercice. 
Le rôle de la Cour est d’apporter la Paix dans la CEDEAO et de rendre des décisions concertées.
L’Honorable Juge a mentionné que les décisions de la Cour sont exécutoires et les États incriminés qui ne s’exécutent pas encours des sanctions politiques.
Il a cité entre autres sanctions, la suspension à la participation aux réunions de la CEDEAO, la non participation des citoyens du pays aux instances de la CEDEAO.
Le vice-président a soutenu que la Cour n’est ni une cour d’appel, ni une cour de cassation des juridictions nationales.
Depuis que la Cour existe, elle a traité et rendu 13 décisions sur la Côte d’Ivoire, comme mentionné par Gberi-Bê Ouattara.
Il a mentionné que ce sont au total 395 affaires que la Cour a reçu durant les 18 ans de son existence et elle a rendu 197 décisions.
Cette rencontre avec la presse s’est déroulée au ministère de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur. 
Le Directeur de cabinet du ministre Ally Coulibaly a à l’occasion dit sa fierté de recevoir la délégation conduite par l’Honorable Juge.
Wassimagnon

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Bientôt une usine de mangues séchées à Korhogo

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook