Home Economie Côte d’Ivoire : Abidjan doit être la plaque tournante du commerce dans...

Côte d’Ivoire : Abidjan doit être la plaque tournante du commerce dans la sous-région (Billon)

La « carte professionnelle du commerçant, la mutuelle des commerçants, les nouveaux textes sur l’exercice du commerce en Côte d’Ivoire, etc. » ont été remis au goût du jour au cours d’une cérémonie d’hommage et de célébration des mérites du Ministre Jean Louis Billon.

Grand professionnel, et ministre émergent, Jean-Louis Billon a été célébré par l’organisation professionnelle du commerce (OPC).

Pour répondre à l’invitation de l’Organisation professionnelle du Commerce (OPC) samedi à l’Auditorium de la CAISTAB d’Abidjan-Plateau, Billon s’est rendu sur les lieux à pied, de son cabinet logé à quelques encablures à l’immeuble Hayat.

Lire aussi:   Anacarde : ‘’la durabilité de la filière dépend de la qualité du produit’’, (DG du Conseil Coton et Anacarde)

Convivialité, simplicité, franchise, efficacité étaient au rendez-vous.

« Moi, je ne connais pas papier, je voudrais vous dire que les commerçantes du vivrier vous aiment, elles sont reconnaissantes envers vous pour tout ce que vous faites, elles vous soutiennent. Grâce à vous, nous connaissons moins de problèmes, aujourd’hui », a déclaré Mme Irié Lou Colette, à la tête des femmes réunies au sein de la Fédération des commerçantes du vivrier en Côte d’Ivoire.

A cette rencontre, des sujets tels que la création du Tribunal du Commerce, le recensement des commerçants, la Commission de la Concurrence et les projets en cours de réalisation dont la Carte professionnelle du commerçant, la Mutuelle des commerçants ont été abordé.

Lire aussi:   La sixième édition des Journées Nationales de la Qualité (JNQ) s’ouvre à Abidjan

Les commerçants ont aussi sollicité le ministre Billon pour trouver des solutions urgentes aux problèmes qu’ils croyaient déjà résolus, notamment le retour des barrages routiers, les déguerpissements intempestifs de plusieurs sites et l’accès aux aires de commerce.

Le ministre Jean-Louis Billon a annoncé ainsi la tenue, les semaines prochaines, des ateliers pour expertiser chaque filière du commerce en Côte d’Ivoire, identifier les problèmes pour y apporter des solutions.

‘’Abidjan doit être la plaque tournante du commerce dans la sous-région ; on doit pouvoir tout trouver à Abidjan et aller les revendre dans la sous-région’’, a affirmé le ministre du Commerce.

Lire aussi:   Les progrès de la Côte d’Ivoire et six autres leçons du classement africain Mo Ibrahim

‘’Il faille que l’accès aux financements soit une réalité, s’inscrire dans le formel au détriment de l’informel ‘’, ajoute-t-il avant de montrer un intérêt fort sur la question de la vie chère et recommandé qu’il faille apporter des solutions.

Didier N’Doli

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here