Home Economie Coronavirus : près d’un million de salariés marocains indemnisés

Coronavirus : près d’un million de salariés marocains indemnisés

Coronavirus : près d'un million de salariés marocains indemnisés
Coronavirus : près d'un million de salariés marocains indemnisés

Quelque 950.000 salariés impactés par la crise induite par la pandémie du nouveau coronavirus vont toucher une indemnité forfaitaire au titre du mois d’avril, a annoncé vendredi le Comité de veille économique du Maroc.

Ces salariés de 134.000 entreprises percevront la semaine prochaine une aide de 2.000 dirhams (190 euros), a précisé dans un communiqué le comité chargé de suivre l’impact de la crise sanitaire et décider des mesures à prendre.

Les entreprises en difficulté seront, elles, intégrées dans un dispositif de financement pour faciliter leur relance, a indiqué l’organisme mis en place par le gouvernement et piloté par le ministère de l’Economie.

Pour les particuliers dont les revenus ont baissé du fait de l‘état d’urgence sanitaire en vigueur depuis le 20 mars, “les intérêts bancaires résultant du report des échéances des crédits seront pris en charge par l’Etat et les banques”.

La même source a annoncé la création d’un fonds de garantie pour permettre aux “établissements publics impactés de lever de nouvelles ressources financières”.

Lire aussi:   Plus de 5 % de la croissance «ne bénéficie pas» à la population dans 4 pays de l'Afrique de l'Ouest (BM)

Par ailleurs, sur les 4,3 millions de familles tirant leurs revenus du secteur informel ou de métiers précaires, 3,7 millions ont bénéficié d’une aide directe, a affirmé le comité.

L’informel à tout prix

Les aides allouées à ceux qui vivaient de petits boulots au noir ou de métiers indépendants sans couverture sociale —artisans, journaliers, vendeurs ambulants, coursiers, gardiens, femmes de ménage, ouvriers du bâtiment— vont de 800 à 1.200 dirhams (75 à 110 euros) par mois selon la taille du foyer.

Lire aussi:   Guinée : 996 cas confirmés au coronavirus

Toutes ces aides proviennent d’un fond spécial d’urgence “Covid-19” de plus de 32 milliards de dirhams (2,9 milliards d’euros), créé sous l’impulsion du roi du Maroc Mohammed VI.

Le royaume comptait vendredi 5.771 cas officiellement détectés et 186 décès pour environ 55.000 tests menés depuis la mi-mars.

Le plan de déconfinement de ce pays de 35 millions d’habitants, un des derniers encore soumis à des restrictions très strictes avec couvre-feu nocturne, doit être présenté le 18 mai par le Premier ministre, à deux jours de l‘échéance de l‘état d’urgence sanitaire.

Lire aussi:   En Côte-d’Ivoire le Bounkani rend hommage à son préfet sortant Tuo Fozié, affecté à Bouaké

Le Comité de veille économique avait préconisé un déconfinement progressif axé sur une relance des activités à partir du 20 mai, mais les responsables gouvernementaux restent prudents.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here