Home Economie Contrat de désendettement : La Côte d’Ivoire rembourse un financement de plus...

Contrat de désendettement : La Côte d’Ivoire rembourse un financement de plus de 410 milliards Fcfa (officiel)

Un financement d’une valeur de 413 milliards Fcfa alloué à la Côte d’Ivoire par la France dans le cadre du premier Contrat de désendettement et de développement (C2D), a été « remboursé » dans l’ensemble, a annoncé lundi le directeur de Cabinet du Premier ministre ivoirien, M. Théophile Ahoua N’Doli, lors d’une réunion à Abidjan.

Le premier C2D signé en décembre 2012 pour un montant de  » 413,25 milliards Fcfa a été remboursé à la France », a indiqué M. N’Doli ajoutant que  » sur les 14 conventions d’affectation qui ont permis l’engagement du budget à 100 % tous les projets sont à la phase d’exécution ou même achevé » », à l’ouverture de la revue sectorielle du C2D.

Lire aussi:   87 milliards FCFA à mobiliser pour la réhabilitation de 7 hôtels de l’ex-Siétho et la construction de 25 éco-hôtels

M. N’Doli, également en charge du comité technique du C2D, a indiqué que « 77,7% du budget soit 321 milliards ont été effectivement injecté » dans l’économie ivoirienne pour la mise en œuvre de plusieurs projets de développement dans les secteurs notamment de l’éducation, la santé, l’agriculture et des infrastructures sur l’ensemble du territoire national.

Evalué sur la période 2012-2015, le premier C2D entre les deux pays est un mécanisme d’annulation des créances d’aide publique au développement (APD) mis en œuvre par l’Agence française de développement (AFD), qui octroie un financement par subventions des échéances de la dette remboursée de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Zouglou Côte-d’Ivoire: La go Antou des “Copines” a tiré sa révérence

En 2012, la Côte d’Ivoire et la France ont signé à Paris un accord bilatéral d’annulation de la dette ivoirienne. La signature de cet accord est l’une des retombées du point d’achèvement de l’initiative en faveur des Pays pauvres très endettés (PPTE, en 2009).

Cet accord consacre une remise de dette de la Côte d’Ivoire d’un montant de 600 milliards Fcfa et 1.900 milliards affectés au Contrat de desendettement et de développement.

Lire aussi:   Vers la production d’un plan d’actions prioritaires 2018-2020 au ministère de Commerce

Un second C2D, signé en décembre 2014 concernant la période 2014-2020 pour un montant de 738 milliards de F CFA sera réparti dans les mêmes secteurs que le premier.

Prévue du 22 au 25 février, cette revue sectorielle devrait tabler entre autres sur les contraintes d’exécutions des deux C2D et le décaissement de financement pour 2016.

DEK

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here