Home Economie Assurance / Adama N’DIAYE, président de la FANAF : ’’La FANAF réalise...

Assurance / Adama N’DIAYE, président de la FANAF : ’’La FANAF réalise près de 1 500 milliards F CFA de chiffre d’affaires par an’’

L’assurance est un secteur porteur.  »La FANAF réalise près de 1 500 milliards F CFA de chiffre d’affaires par an », a indiqué Adama N’Diaye, président de Fédération des sociétés d’assurance de droit national africaines (FANAF). La cérémonie inaugurale de la 40ème Assemblée générale annuelle de cette organisation qui se tient du 15 au 18 février 2016 à Abidjan, sur le thème : ‘’assurance africaine au cœur de l’émergence économique’’, a été l’occasion pour lui de faire une rétrospective du parcours de cette structure et le bilan de ses activités. Il a rappelé la place que la Côte d’Ivoire et ses dirigeants représentent dans la vie de cette organisation. En effet, créée en 1976 à Yamoussoukro avec la caution du Président Félix Houphouët-Boigny, la FANAF est devenue une grande organisation qui compte depuis quelques années des adhérents qui viennent d’Asie et d’Europe. Au moment où ce pays affiche des signes visibles de sa marche vers l’émergence, ‘’ par ma voix, le secteur des assurances garantit de sa disponibilité d’accompagner le financement des ambitions prochaines en cours et à les sécuriser par une prévention et par une protection adéquates’’, a promis M. N’Diaye au Premier ministre Daniel Kablan Duncan, qui représentait le Président de la République Alassane Ouattara, patron de la cérémonie. M. Duncan a indiqué, à son tour, dans son propos, que le secteur de l’assurance est un pan essentiel de l’action gouvernementale en vue de parvenir à l’émergence. Toutefois, il a déploré que la part de l’assurance dans le Produit intérieur brut (PIB) est de 3,69%. Il en déduit que le poids de l’assurance dans l’Economie du continent et dans le monde reste insignifiant. Mais il reste optimiste au regard des améliorations dans le secteur. ‘’L’approche socio-économique des sociétés d’assurances africaines pour une Afrique émergente au regard des états actuels est plus que déterminant’’, a-t-il insisté. Le Premier ministre a relevé, en outre, que le gouvernement ivoirien pour sa part, sous l’égide du Président Alassane Ouattara, poursuit ses efforts pour insuffler une plus grande dynamique au secteur financier en général et singulièrement au secteur des assurances.

Lire aussi:   Covid-19: Les envois de fonds des migrants devraient connaître un repli sans précédent

Notons que le marché ivoirien d’assurance comprend 30 sociétés dont 11 en Vie et 19 en Non-Vie, a tenu à souligner Roger Boa Johnson, président de l’Association des sociétés d’assurance de Côte d’Ivoire (ASA-CI).

Pendant quatre jours, la 40ème Assemblée générale annuelle de la FANAF qui enregistre près d’un millier de participants venus de cinquante pays, va plancher notamment sur la couverture des grands risques en Afrique, le rôle du secteur financier et de l’assurance dans l’émergence du continent.

Lire aussi:   Détournement d´argent public: Un fils de Sassou mis en examen, la condamnation de Teodorin aggravée en appel

Danielle Tagro

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here