Home Economie Affaire » détournement à la douane » : la réaction de la Direction générale

Affaire » détournement à la douane » : la réaction de la Direction générale

Affaire
Affaire" détournement à la douane" : la réaction de la Direction générale

Suite à une menace de grève de trois jours au sein de la douane de Côte d’Ivoire, la direction générale, contactée par Linfodrome ce vendredi 19 novembre 2021 a apporté plus de clarification.

« Dans une correspondance adressée au Premier Ministre dont copie nous a été transmise, Monsieur DELIHISSON, Secrétaire Général du Syndicat pour la Défense des Droits des Douaniers de Côte d’Ivoire (SDDD-CI) annonce un arrêt de travail les semaines à venir.

Concernant l’annonce de l’arrêt de travail, la Direction Générale des Douanes n’a reçu aucun préavis de grève à ce jour. Aussi, convient-il de souligner que c’est à travers la presse qu’elle est informée qu’un courrier a été au Premier Ministre avec pour objet « menace d’arrêt de travail » foulant ainsi au pied la règlementation en matière de grève. D’ailleurs, l’agent Michel DELIHISSON est abonné aux abandons de poste en Douane. Il a été traduit trois (03) fois en Conseil de Discipline, respectivement en 2018, 2019 et 2020, avec pour effet la suspension de ses avantages. Suite à son rétablissement après l’implication d’une bonne partie de sa communauté, le sieur DELIHISSON a même adressé une lettre de remerciement à Monsieur le Directeur Général des Douanes le 11 février 2019.

Lire aussi:   Journées de l’Economie Ivoirienne en Allemagne: Côte d’Ivoire Tourisme accentue la promotion de la destination ivoirienne sur le marché allemand

Mais contre toute attente, alors qu’il avait été redéployé au Bureau des Douanes de Prollo (Direction Régionale de San Pédro), Monsieur DELIHISSON a de nouveau déserté son poste depuis le 09 mars 2020. Il n’y a plus jamais mis pied jusqu’à ce jour.

Pour cet autre abandon de poste, une action disciplinaire a été engagée contre lui.

En tout état de cause, il convient d’attirer l’attention des uns et des autres sur le manque de crédibilité du Syndicat pour la Défense des Droits des Douaniers de Côte d’Ivoire (SDDD-CI). En effet, le SDDD-CI est une formation syndicale minoritaire en Douane. Invité à maintes reprises par la Direction Générale à lui produire la liste des membres du Bureau Exécutif du SDDD-CI, le Secrétaire Général de cette formation syndicale, Monsieur DELIHISSON Michel, n’a jamais été capable de satisfaire à la requête de l’administration des Douanes.

Lire aussi:   La Côte d’Ivoire abrite du 4 au 8 avril la 29è Conférence de la FAO pour l’Afrique

La lutte contre la fraude douanière a toujours été une préoccupation majeure pour le Directeur Général des Douanes. Pour y faire face, le Directeur Général des Douanes, dès sa prise de fonction en 2017, a pris des mesures vigoureuses, notamment le déploiement des scanners aux frontières terrestres, la réhabilitation des Bureaux frontières, le renforcement des capacités opérationnelles de ces Bureaux, la mise en place d’un dispositif de vidéosurveillance aux frontières, l’opérationnalisation du Système de Gestion intégré des Marchandises en Transit (SIGMAT) entre la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Niger.

Lire aussi:   224,8 millions de dollars supplémentaires du FMI pour la Côte d'Ivoire

Toutes ces actions ont produit des résultats excellents (plusieurs tonnes de marchandises en contrebande saisies). Aussi, convient-il de relever que depuis l’accession en 2017 du Général DA Pierre Alphonse à la tête des Douanes, le niveau des recettes ne cesse d’accroître avec un taux moyen de 102,95%, malgré une situation conjoncturelle.

Source : linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here