Home Culture Troisième édition de la soirée culturelle AFRYAPA / Le FESTAGNI honore le...

Troisième édition de la soirée culturelle AFRYAPA / Le FESTAGNI honore le couple ABINAN

Pour la troisième année consécutive, le Commissariat du FESTAGNI a donné l’occasion au peuple Akan de célébrer dans l’allégresse la nouvelle année, dans le cadre de la soirée de partage et de solidarité AFRYAPA 2016.
Devant plus de 600 convives, Monsieur KOADIO Anatole, porte-parole du commissariat, a présenter les vœux du Commissariat du FESTAGNI et saisi l’occasion pour présenter le bilan d’activité du FESTAGNI et dégager les perspectives.
Lui emboitant le pas, le Maire de la commune d’Aboisso, MAMADOU Kano, a exprimé toute sa reconnaissance et ses félicitions au Commissariat du FESTAGNI pour l’initiative louable de faire revivre la culture agni et surtout de créer l’unité au sein du peuple akan.
Le thème de la soirée AFRYAPA 2016 a été traité par le Chef canton d’Akoupé SEKA Douglas.
Dans son intervention, il a insisté sur l’importance du gendre ou « sia » dans la société akan. Il a invité les hommes à être de bons « sia » pour l’harmonie de nos familles.
Cette soirée AFRYAPA 2016 a été une fois de plus rehaussée par la présence distinguée du couple ABINAN KOUAKOU PASCAL.
L’occasion a été belle pour saluer la promotion d’un digne fils du pays agni qui par son engagement œuvre à la promotion et à la valorisation du peuple agni.
Le groupe Abodan de melekoukro (commune d’Adiaké) et les groupes ahossi de Kangandi, Pétéplé d’ahounan et plusieurs autres groupes du pays agni, ont égrener de belles mélodies pour le grand plaisir des convies.
La fête a continué tard dans la nuit. Rendez-vous a été pris pour AFRYAPA 2017 qui aura lieu avec les peuples Koulango et Abron.
Quant à la quatrième édition du festival, c’est Tiassalé qui sera la capitale culturelle des agni

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: «Libération» de Gbagbo, «cela donne lieu à une nouvelle crise plutôt qu'à une réconciliation», estime Venance Konan

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here