HomeCultureLaurent Gbagbo : retour sur quelques unes de ses citations fortes dans...

Laurent Gbagbo : retour sur quelques unes de ses citations fortes dans l’attente de son retour

Laurent Gbagbo : retour sur quelques unes de ses citations fortes dans l'attente de son retour
Laurent Gbagbo : retour sur quelques unes de ses citations fortes dans l'attente de son retour

Il a été annoncé en Grande pompe sur les réseaux sociaux, il a obtenu ses passeports afin de regagner son pays natal, il a formulé le vœux de retrouvera terre ivoirienne dans ce mois de décembre après 9 ans d’exil loin des siens pour cause d’un procès qu’il a enfin remporté. Lui c’est bien sûr l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo qui est toujours attendu par les militants et sympathisants de l’opposition ivoirienne et de son parti.

Avant ce jour tant attendu replongeons dans les déclarations de ce grand homme politique ivoirien en les citant juste pêle-mêle :

» On a de grands combats à mener. Et, les grands combats qu’on a à mener, ce n’est pas pour se venger des gens. C’est pour être Hommes, aussi, comme les autres. C’est ce qu’on appelle la dignité. Quand quelqu’un passe, il faut qu’on sache que c’est un Homme qui passe. C’est tout ce que nous voulons ; c’est tout ce que nous recherchons. On ne cherche pas à dominer ceux qui nous ont dominés hier ; à nous venger ; non. Mais, on veut qu’on reconnaisse que nous sommes des Hommes, au même titre que les autres. (…) Quand tu passes, il faut qu’on dise : voici un Homme qui passe. »

Lire aussi:   Côte d’Ivoire / La 8ème édition du festival du Zanzan ouverte à Bondoukou

» Je ne me laisserai pas déshonorer et je ne laisserai pas déshonorer le peuple qui m’a élu. Jamais ! «

» La souveraineté de la Côte d’Ivoire, c’est elle que je suis chargée de défendre. Et elle, je ne la négocie pas. »

» Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier. «

» Je serais heureux si après ma mort, cette phrase était inscrite sur ma tombe : Cet homme a travaillé pour son pays et pour l’Afrique. «

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Avant sa rencontre du week-end avec Soro, Bédié reçoit à Daoukro les anciens de la Fesci

» Je voulais être Président pour montrer qu’un enfant de pauvre peut arriver au pouvoir. «

» La souveraineté de la Côte d’Ivoire, c’est elle que je suis chargée de défendre. Et elle, je ne la négocie pas. «

» On ne peut pas dire de moi qu’il est mort dans la peur. Chez nous, on ne peut pas dire cela d’un homme ; d’un «garçon». Là où meurt un «garçon», il y a toujours des traces de lutte pour édifier la postérité. Quand, sur le lieu d’un combat, les arbres sont tombés, les herbes sont en vrac et que le terrain est jonché de feuilles, on dit : Ici est mort un garçon. »

Lire aussi:   11 bienfaits du petit cola qui te feront oublier son goût amer

» Ce n’est pas devant les fusils que Gbagbo fuira. Ce n’est pas devant les fusils que Gbagbo abandonnera. Non, non et non ! Je ne laisserai jamais dissoudre ma nation. Je ne vendrai pas mon pays. Je ferai toujours face à l’adversité. «

Voici quelques déclarations de l’ancien président ivoirien que nous avons faits ressortir des tiroirs de l’histoire s’écrira de la côte d’ivoire.