Home Culture Côte d’ivoire : UNJCI, Bamba Idrissa veut prendre la tête de l’union...

Côte d’ivoire : UNJCI, Bamba Idrissa veut prendre la tête de l’union pour « une forme de pression intelligente »

Bamba ce vendredi devant la presse au Plateau (Ph )

Côte d'ivoire : UNJCI, Bamba Idrissa veut prendre la tête de l'union pour « une forme de pression intelligente »

koaci.com – Vendredi 12 Avril 2019 – L’union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) organisera son congrès ordinaire, au cours duquel, ses instances seront renouvelées.

Quatre candidatures déjà déclarées pour diriger la faitière des hommes de la presse parmi lesquelles celle de Bamba Idrissa.

Celui qui se présente comme un candidat de la rupture et de l’innovation entend redorer le blason du journaliste ivoirien.

Devant la presse ce vendredi 12 avril 2019, à la maison de la presse d’Abidjan au Plateau, Bamba Idrissa, anciennement membre du conseil exécutif de l’UNJCI dit avoir pris du recul avec le bureau sortant pour une question de vision.

Bamba Idrissa: « Après avoir servi deux ans à l’UNJCI, je suis parti parce que l’atmosphère ne me plaisait plus. Pour des raisons de vision, je suis parti sans faire de bruit ».

Lire aussi:   Le député Alain Lobognon, proche de Soro, se dit « menacé de mort »

Soutenant que sa candidature pour briguer la tête de l’UNJCI a été longuement mûrie, Bamba Idrissa compte faire de l’union des journalistes une forme de « pression intelligente » pour faire évoluer les choses en Côte d’Ivoire.

«Je place cette candidature sous le sceau du renouveau et de la solidarité. La particularité de cette candidature, c’est d’opérer une rupture avec ce qui se passe au niveau de notre union. Je m’engage à valoriser les conditions de vie du journaliste. Créer les conditions d’une campagne et d’une élection apaisées. Je pense avoir le coffre et l’expérience nécessaires pour apporter un plus aux journalistes de Côte d’ivoire. En attendant l’ouverture officielle de la campagne, je m’engage à valoriser le journaliste et le métier de journaliste, à faire en sorte que les conditions de vie et de travail du journaliste soient améliorées et à rendre l’Unjci davantage crédible et incontournable dans la prise des décisions en faveur de des journalistes », a déclaré Bamba Idrissa.

Celui qui est membre du conseil municipal de Koumassi, a affirmé que son ambition de diriger la faîtière des journalistes ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe.

La date du congrès ordinaire de l’UNJCI,pour lequel quatre candidatures sont déjà déclarées, n’est à cette heure pas connue.

Lire aussi:   L’ambassade de Côte d’Ivoire aux USA sonne la mobilisation autour de la candidature ivoirienne au concours Miss monde

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook