Home Culture Côte d’Ivoire : Canal + envisagerait d’enlever la chaîne DBM sur son...

Côte d’Ivoire : Canal + envisagerait d’enlever la chaîne DBM sur son bouquet

Le document (ph2)

Côte d'Ivoire : Canal + envisagerait d'enlever la chaîne DBM sur son bouquet

– Mercredi 3 Avril 2019 – Le groupe Canal+ envisagerait d’enlever la chaîne Digital Black Music (DBM) sur son bouquet.

Une décision que dénonce la Direction de DBM dans un communiqué transmis à .

Selon cette dernière, sa chaîne monte en puissance et met à mal le monopole installé depuis une quinzaine d’années en Afrique par son premier concurrent qui ne cite d’ailleurs pas.

« Dans un récent courrier, Canal+ adressait à l’équipe de DBM TV une surprenante note de dénonciation du contrat de distribution qui lie les deux entités, prétextant le manque d’audience de la chaine (0,01%), la classant 8e parmi les chaînes suivantes : Trace Africa, Trace urban, Trace Gospel, Trace kitoko, C Star, Djazz, OKLM, MTV Hits, BBlack Africa et DBM TV », relève la Direction de DBM TV.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Un natif de Mankono remporte le plus prestigieux concours de lecture coranique au monde

Selon elle ce prétexte cacherait en fait le honteux accord d’exclusivité que Canal+ aurait signé avec l’une de ces chaînes afin d’éliminer toute concurrence du paysage musical africain. Et ceci en prolongement du même type de contrat déloyal positionnant cette même chaîne comme l’unique chaîne musicale dans le bouquet africain en France.

« Au demeurant, sur quelle base Kanta Ans, chargé du sondage de Canal+ tire-t-il ses fameux résultats, totalement contraire à la réalité constatée sur le terrain ? », interroge les responsables de la chaîne.

Lire aussi:   Ouverture à Abidjan du premier Salon de la cosmétique et de la Beauté

Face à cette situation déplorable, la chaîne DBM TV élève une vive protestation et tient à dénoncer vigoureusement ce qu’elle qualifie de cabale orchestrée contre elle.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook