Home Culture A’Salfo : Le Femua est l’activité culturelle la plus sécurisée de Côte...

A’Salfo : Le Femua est l’activité culturelle la plus sécurisée de Côte d’Ivoire

Le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) a organisé le vendredi 22 avril 2016 à la salle Félix Houphouët-Boigny du District d’Abidjan, une conférence de presse sous la houlette de son commissaire général, Traoré Salif dit A’Salfo.
Il s’agissait de présenter tous les artistes participant au Femua 9, de faire le point et surtout de donner les dernières précisions avant le départ pour Korhogo où il y aura le concert de clôture. A’Salfo a déclaré : « Le Femua est l’activité culturelle la plus sécurisée de Côte d’Ivoire, parce que le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko en est le parrain permanent. C’est pourquoi, il y a beaucoup de policiers et j’ai eu peur qu’il y en ait plus que les festivaliers ». Le commissaire général du Femua a reconnu que l’organisation n’est pas parfaite et il a présenté ses excuses aux journalistes qui n’ont pas encore reçu leurs badges. Il a promis de tirer les leçons des ratés, pour parfaire les éditions prochaines du festival. A’Salfo a souligné que cette édition a enregistré la présence de 15 artistes dont les cachets ont été entièrement payés. Toute chose qu’il estime revoir avec ses partenaires et sponsors, s’il faut diminuer leur nombre ou augmenter pour les éditions futures. Il a indiqué que le vendredi 22 avril 2016 certains artistes devraient se produire à Anoumabo et le samedi 23, ils prendront l’avion pour Korhogo où il y aura le concert de clôture le dimanche. Toutefois, il a souligné que d’autres festivaliers sont sur la route pour Korhogo où tout est fin prêt. Le commissaire s’est projeté dans l’avenir pour dire qu’il souhaite que le Femua soit un festival panafricain, si les partenaires et sponsor officiel y adhérent. En outre, il a traduit toute sa reconnaissance à tous les artistes venus prendre part à cette 9ème édition du Femua. Il les a cités. Ce sont Papa Wemba de la RDC, IJahman de la Jamaïque, Charlotte Dipanda du Cameroun, le groupe Toofan du Togo, Vieux Farka Touré du Mali, Daddy Lumba du Ghana, Mawndoé du Tchad, Elida Almeida du Cap-Vert, Yabongo Lova, John Kiffy, NST Cophie’S, Nguess Bon Sens, Boni Gnahoré, Abou Nidal de la Côte d’Ivoire. Les artistes présents notamment Papa Wemba, Charlotte Dipanda, Ijahman, Abou Nidal, Boni Gnahoré et le groupe Toofan ont chacun exprimé toute leur reconnaissance au commissaire de Femua. Ils ont dit lui apporter tout leur encouragement pour le travail qu’il abat. Ils ont félicité les autorités ivoiriennes pour leur soutien total au Femua qui est devenu le plus grand festival de la sous-région ouest-africaine.

Lire aussi:   Dédicace : L’écrivain Jean Claude Dakouri veut contribuer à l’amélioration des services maritimes de la Côte d’Ivoire

M.Ouattara

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here