Home Accueil Togo: Faure crée une force spéciale pour la présidentielle de 2020

Togo: Faure crée une force spéciale pour la présidentielle de 2020

La Force sécurité élection présidentielle 2020 (FOSEP) est chargée de garantir la sécurité avant, pendant et après l’élection présidentielle au Togo.

Une force spéciale créée pour sécuriser la présidentielle de 2020. Le conseil des ministres du Togo a adopté mercredi 27 novembre 2019 un décret portant création d’une force spéciale chargée de sécuriser l’élection présidentielle prévue entre le 19 février et le 5 mars 2020.

.tdi_1_e1f.td-a-rec-img{text-align:left}.tdi_1_e1f.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Selon le décret, la Force sécurité élection présidentielle 2020 (FOSEP) est chargée de garantir la sécurité avant, pendant et après l’élection présidentielle.

Lire aussi:   L’école en ébullition, la grève des enseignants largement suivie

LIRE AUSSI: Bédié candidat: voici ce qui va faire gagner le PDCI en 2020

La FOSEP est placée sous la supervision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), organe chargé de l’organisation des élections, et le commandement opérationnel du ministère chargé de la sécurité.

En décembre 2018, c’était une Force opération sécurité élections (FOSE-2018) de 8 000 éléments qui avait sécurisé les élections législatives.

Le gouvernement a annoncé la création de la FOSEP alors que la CENI s’apprête à démarrer le 29 novembre une opération de révision du fichier électoral qui durera trois jours.

Lire aussi:   Doumbia Major : « je préfère être le majordome du RHDP que d’être un milicien de la haine tribale de Gbagbo »

LIRE AUSSI: « La Côte d’Ivoire est devenue riche, mais n’a pas d’argent pour organiser les élections de 2020 »

A quelques mois du scrutin présidentiel, une dizaine de candidat, dont des leaders d’opposition et des indépendants, se sont déclarés pour affronter dans les urnes le président sortant Faure Gnassingbé au pouvoir depuis 2005.

C’est dans ce contexte où l’opposition et des organisations de la société civile exigent des mesures qui garantissent un scrutin irréprochable.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.tdi_2_3ff.td-a-rec-img{text-align:left}.tdi_2_3ff.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: voici la date de la rentée de l’enseignement supérieur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here