Home Accueil Procès Blé Goudé à Abidjan: le procureur fait des précisions sur...

Procès Blé Goudé à Abidjan: le procureur fait des précisions sur cette affaire

Charles Blé Goudé comparaîtra devant le tribunal criminel d’Abidjan, à une date qui sera fixée par cette cour, a révélé le 7 novembre 2019, le procureur.

Selon le représentant du ministère public, qui voulait éclairer l’opinion publique sur les reproches des avocats de Blé Goudé, sur la chambre d’appel, les règles de la Cour pénale internationale (CPI) n’interdisent pas de poursuites pour d’autres faits par des juridictions ivoiriennes à l’endroit d’une personnalité faisant l’objet d’un procès.

.td_uid_1_5dc5254fe615f_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_1_5dc5254fe615f_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

« Il n’y a pas identité de poursuites entre les faits jugés par la CPI et ceux examinés, en ce moment par les juridictions ivoiriennes, non seulement parce qu’ils ne concernent pas les mêmes évènements mais ensuite, parce qu’ils ne couvrent pas la même période. Celle visée par les poursuites en Côte d’Ivoire est plus large », a-t-il indiqué.

Lire aussi:   1 femme sur 3 victimes de mauvais traitements pendant l’accouchement

LIRE AUSSI: « Quand Ouattara envoie un courrier pour demander de garder Gbagbo en prison ce n’est pas une preuve de force mais de peur »

Il a indiqué que Blé Goudé est poursuivi par la CPI pour crimes contre l’humanité  consistant en des meurtres, viols et autres actes inhumains sur la période du 16 décembre 2010 au 12 avril 2012. En Côte d’Ivoire, il sera jugé pour les actes de tortures, homicides volontaires, traitements inhumains, viol, assassinat, etc.

LIRE AUSSI: Grah Ange Olivier: « Sansan Kambilé a choisi de vendre son âme pour un tabouret »

Lire aussi:   AQMI révèle: L’attaque de Grand-Bassam a été menée par « Hamza al-Fulani, Abdul Rahman al-Fulani, et Abou Adam al-Ansari », affirme l’organisation

Le procureur général est revenu sur l’arrêt n° 67 du 24 mars ordonnant le défèrement  du prévenu à la Haye. M. Lébry a souligné que la pièce était à la disposition des avocats de la défense dans le dossier depuis le 31 octobre et qu’il était loisible de le consulter au greffe. « Ce sont leurs tergiversations qui ont entraîné le retard qu’ils veulent imputer au greffe », a-t-il martelé.

LIRE AUSSI: Grah Ange Olivier: « le Procureur de la République met la Justice au service du clan présidentiel »

Sur l’abrogation des infractions de poursuites par la loi nouvelle, Lébry Marie Léonard a précisé que la loi du 26 juin 2019 portant nouveau code pénal « a supprimé certaines qualifications  pénales mais n’a pas supprimé les faits matériels qui sous-tendent ces qualifications et qui sont susceptibles  d’autres qualifications  par la technique juridique de la requalification ».

Lire aussi:   Affi N’Guessan sur TV5Monde: « je suis candidat si… »

Charles Blé Goudé est en ce moment en liberté provisoire à la Haye, aux Pays-Bas, suite à son acquittement par la CPI. Il était poursuivi pour crimes contre l’humanité commis pendant la crise post-électorale en Côte d’Ivoire qui avait fait 3000 morts, selon l’Organisation des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.td_uid_2_5dc5254fe6380_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_2_5dc5254fe6380_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Commentaires Facebook