Home Accueil Le pro-Soro, Koné Hannon: voici les circonstances de l’arrestation

Le pro-Soro, Koné Hannon: voici les circonstances de l’arrestation

Le professeur Mamadou Traore fait la lumière sur les circonstances de l’arrestation de Koné Hannon, de la Jeunesse Kigbafori Soro (JKS) à Daloa.

Kone Hannon a été pris à Daloa par des hommes en armes au moment où il était en train de distribuer des pagnes pour le meeting de la JKS (Jeunesse Kigbafori Soro).
Ces derniers l’ont d’abord conduit chez lui à la maison pour récupérer ses portables.
Encagoulé, ils l’ont ensuite conduit toute la nuit de Daloa à son lieu de torture.

.td_uid_1_5dd6479a72921_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_1_5dd6479a72921_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Avant son arrestation, il a été approché par le fameux Binaté qui lui a fait savoir qu’il était du RACI et qu’il voulait participer à leur meeting. Sans méfiance, il a accepté que ce dernier participe à leur réunion de préparation. C’est ce dernier qui l’a signalé à ces personnes qui se sont présentées comme des policiers qui l’ont kidnappé et qu’il a présenté comme un élément dangereux.

LIRE AUSSI: Orpaillage clandestin, fraude sur l’identité ivoirienne… « Bédié, le lanceur d’alerte »

Arrivée dans le lieu de torture où se trouvait Kader Doumbia, ils lui ont posé des questions sur ses rapports avec ce dernier qu’il ne connaissait pas. Ils lui ont demandé également qui les finançait pour l’achat et la distribution de leur pagne JKS. Il leur a dit que les pagnes sont le fruit de leurs cotisations. Chose que ses tortionnaires ont réfutée et ils se sont mis à le battre afin qu’il avoue que c’est Guillaume Soro qui leur donne le financement pour l’achat et la distribution de leurs pagnes. Chose qu’il a niée.

Lire aussi:   Michel Gbagbo inculpé pour « divulgation de fausses nouvelles »

Ils lui ont également promis argent et travail s’il avouait que Guillaume Soro était celui qui leur donnait de l’argent pour créer des troubles dans le pays. Chose qu’il a refusé de faire. C’est dans son lieu de torture que Hannon et Kader se sont connus. Hannon y a séjourné 17 jours avant d’être transféré à la Maca au bâtiment A. C’est tout heureux qu’il s’est jeté dans mes bras quand je suis allé leur rendre visite à la Maca.

LIRE AUSSI: Soro sur les pas de Macron: voilà pourquoi le RHDP ne dort pas bien

Lire aussi:   Alain Lobognon: « il ne faut pas ruser avec la Constitution ivoirienne »

Le pauvre!Jusqu’aujourd’hui il ne sait pas pourquoi il est à la Maca car il n’a eu aucun rapport ni de près ni de loin avec Guillaume Soro avec qui on l’accuse de vouloir créer des troubles dans le pays. Il n’est qu’un simple militant de la JKS qui se débrouille dans la vie pour survivre. Son seul crime aujourd’hui c’est d’être un partisan actif de Guillaume Soro. Heureusement qu’à la Maca, il est sous la protection de Kader Doumbia chez qui il passe d’ailleurs toute la journée.

Je rappelle que tous les deux ont été accusés de complicité d’atteinte contre l’autorité de l’État. Les pauvres ! Je peux encore comprendre pour le cas Doumbia Kader car il est un ancien guerrier,un ancien commando des Forces Nouvelles. Mais Koné Hannon qui n’a jamais utilisé une arme, qui a même peur des armes, quel moyen et quel courage peut-il avoir pour attenter à la sûreté de l’État ?

LIRE AUSSI: 21 mars 2015, Mamadou Traoré disait: « le jour où Soro décide d’être candidat à la présidentielle, son talon d’Archile sera sa rébellion »

Lire aussi:   Abiy Ahmed, Prix Nobel de la paix 2019

Organisations des droits de l’homme en Côte d’Ivoire ! Vous êtes interpellées. Des ivoiriens sont injustement jetés en prison pour des crimes qu’ils n’ont pas commis. Des ivoiriens sont injustement jetés en prison parce qu’ils sont des partisans et des lieutenants de Guillaume Soro. Souvenez vous les cas de Soul To Soul et d’Alain Lobognon. Souvenez vous de ma convocation à la préfecture de police d’Abidjan . Souvenez vous de l’arrestation de Guy Lasme. Souvenez vous de toutes ces personnes incarcérées à la Maca pour des raisons politiques.

Organisations des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, réveillez vous. Les droits de l’homme sont piétinés en Côte d’Ivoire sous le régime de ceux qui ont dénoncé hier ces violations lorsqu’ils étaient dans l’opposition. Vous voulez qu’on fasse le bilan du RDR-RHDP à la fin de son mandat ? Cherchez du côté des droits de l’homme. Vous serez déçus.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.td_uid_2_5dd6479a72b33_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_2_5dd6479a72b33_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Commentaires Facebook