Home Accueil « La chute du RHDP n’est plus loin (…) Il ne faudrait surtout...

« La chute du RHDP n’est plus loin (…) Il ne faudrait surtout pas qu’on pousse Soro dos au mur »

« La chute du RHDP n’est plus loin (…) Il ne faudrait surtout pas qu’on pousse Soro dos au mur »
« La chute du RHDP n’est plus loin (…) Il ne faudrait surtout pas qu’on pousse Soro dos au mur »

La chute du RHDP est-elle proche ? Comment comprendre la précipitation du Gouvernement pour juger Soro par contumace après la décision de la CADHP ?

Hier, lorsque la candidature de leur gourou était en train d’être rejetée après qu’on lui ait lancé un mandat d’arrêt international sur la base d’une accusation de fraude sur la nationalité, ce dernier a affirmé, sans être inquiété, qu’au moment venu, il frapperait le pouvoir de Bédié afin qu’il tombe. En effet, en Décembre 99, le pouvoir de Bédié est tombé suite à un coup d’état que le gourou du Restaurant a d’ailleurs applaudit et l’a même comparé à une révolution des œillets.

Ayant été exclus de la compétition électorale pour fraude sur la nationalité en Octobre 2000,en Mars 2001,le gourou du Restaurant avait promis tout gnagami dans le pays car il s’était promis de rendre le pays ingouvernable. En Juillet 2002, à peine deux mois avant la survenue de la rébellion conduite par Guillaume Soro, le gourou du Restaurant avait promis qu’il n’attendrait pas 5 ans pour venir au pouvoir. En Septembre, une tentative de coup d’état s’est muée en rébellion. Et les rebelles ont exigé ici et maintenant l’organisation d’élections où le gourou du Restaurant serait candidat.

.tdi_1_1fc.td-a-rec-img,.tdi_1_1fc .td-adspot-title{text-align:left}.tdi_1_1fc.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}.tdi_1_1fc .td-element-style{z-index:-1}

Chers tous,vous voyez que pour avoir été exclu des élections présidentielles, le gourou du Restaurant a menacé de mettre le pays à feu et à sang. Ce qui n’a pas été le cas de Guillaume Soro. L’avez-vous vu entendu un seul jour menacer de tout gnagami depuis que le processus de son exclusion à l’élection présidentielle a été mis en place ?
Non. Parce qu’il a une a haute idée de l’Etat. Il a suffisamment appris de ses erreurs d’hier. C’est pourquoi cette accusation de coup d’état qu’on veut lui coller au dos n’est qu’un complot. Rien qu’un complot. Ce complot que je baptiserai LE COMPLOT DE LA TÉLÉCOMMANDE.

LIRE AUSSI: El Hadj Mamadou Traore: « En votant le RHDP en 2020, ce serait prendre un billet payant pour l’enfer »

Lire aussi:   Marcel Amon-Tanoh démissionne du gouvernement : info ou intox ?

Le gourou du Restaurant a t-il été un jour inquiété par les régimes en place à travers ses intentions qu’il avait proférés en public ? A t-il été poursuivi pour tentative de coup d’état à travers ses propos qu’il avait tenus en public ?
Pourquoi donc aujourd’hui, se permet-il de poursuivre Guillaume Soro pour des propos qu’il aurait tenu en privé ?
Et dans ces propos, Guillaume Soro menace t-il d’attenter à la sûreté de l’Etat ? Il n’a fait que dire que s’il le voulait, il pouvait faire tomber ce régime car il a les hommes qu’il faut au cœur du pouvoir pour le faire.

Il lui suffisait tout simplement d’appuyer sur une télécommande pour le faire. Mais là n’était pas son intention bien qu’il avait toutes les raisons de le faire. Et cette conversation s’est tenue au moment où on le soupçonnait d’avoir été à la base des mutineries de 2017. Guillaume Soro a t-il posé des actes montrant qu’il était en train de mettre en place un dispositif pour attenter à la sûreté de l’Etat ?

Je rappelle que c’est Guillaume Soro lui même, en personne, qui a remis au gourou du Restaurant l’enregistrement qu’il brandit aujourd’hui pour l’accabler. Et Guillaume Soro se plaignait auprès du gourou du Restaurant de s’être fait espionner par lui. Et que pour pousser celui qui avait été commis pour l’espionner, Guillaume Soro a parlé, a dit des choses afin que l’espion se dévoile. Bien évidemment, le gourou du Restaurant a catégoriquement réfuté les faits en accusant plutôt l’un de ses fidèles lieutenants d’avoir pris une telle initiative. Vous devinerez sûrement qui c’est.

LIRE AUSSI: Affaire dossiers du RHDP contre Amon Tanoh : l’ex-ministre répond, « si on m’attaque, je riposterai »

Si Guillaume Soro avait accepté d’être resté au Restaurant, on n’aurait jamais brandit contre lui cet enregistrement.
S’il avait même renoncé à se présenter à l’élection présidentielle on n’aurait jamais brandit contre lui cet enregistrement. On savait en réalité que cet enregistrement brandit aujourd’hui n’est pas une preuve suffisante pour accabler Guillaume Soro.

Lire aussi:   Lasm Blaise, JFPI : « il faut qu’ils nous expliquent ce qu’ils ont fait avec notre argent »

C’est pourquoi il fallait le faire accuser de tentative de coup d’état ,depuis Janvier 2019,à travers des aveux de certains de ses proches ,militaires ou anciens militaires comme Koné Dramane dit Dramaneba et Kader Doumbia.
N’ayant pas obtenu d’eux les aveux nécessaires pour l’accabler, il fallait préparer l’opinion à cela. C’est pourquoi, à travers leurs presses, ils ont fait croire que Guillaume Soro était dans un projet d’attenter à la sûreté de l’Etat en complicité avec des djihadistes dont Moustafa Chafi ,l’un des protégés du Gourou du Restaurant, ami de Guillaume Soro et Conseiller de Blaise Compaore.

Voyant que ces attaques n’ont pas prospéré, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure à travers le mandat d’arrêt international lancé contre lui. Et comme un crime n’est jamais parfait, dans leur précipitation, ils ont commis des erreurs de forme et de procédure. C’est ce qu’a fait ressortir la Cour africaine des droits de l’homme qui a demandé à l’Etat de suspendre toutes les procédures contre lui et ses compagnons le temps d’attaquer le dossier dans le fond.

LIRE AUSSI: Me Suy Bi, avocat PDCI révèle : voici le seul schéma possible en cas de report de la présidentielle ivoirienne 2020

En réalité, comme l’ont bien saisi les juges de la Cour, toutes ces procédures lancées contre Guillaume Soro consistent à l’ecarter de la course à la magistrature suprême parce qu’il est un candidat qui fait peur aux clients du Restaurant ainsi qu’à leur gourou. Et doit-on poursuivre un homme politique sur la base des intentions qu’on lui prête ?
Ne doit-on plutôt pas le poursuivre sur la base des faits qu’on lui reproche ?

On me dira qu’on aurait trouvé des armes à sa résidence d’Assinie. Seuls les clients du Restaurant peuvent croire à ces sornettes. Tant que Guillaume Soro n’est pas jugé et tant qu’on ne prouve pas ,avec des éléments incontestables qu’il est coupable, il bénéficie de la présomption d’innocence. C’est au vu de cette présomption d’innocence que la Cour a ordonné à ce que toutes les procédures lancées contre lui et ses compagnons soient suspendues le temps qu’elle attaque le dossier dans le fond. Nous ne comprenons donc pas la précipitation avec laquelle ils veulent juger Guillaume Soro par contumace sur, d’après eux,le fond du dossier. Une autre manière très claire de se ridiculiser devant le monde entier.

Lire aussi:   Révision de la Constitution : « Ouattara nous dit donc clairement que la présidentielle ne se tiendra pas en 2020 »

LIRE AUSSI: Retrait de Ouattara en 2020 : Soro devient seul le leader du grand « Nord », ce qui va se passer

On l’a compris. C’est le chant du cygne qui est en train de se dérouler sous nos yeux. Leur chute n’est plus loin .
Et je prie de tout mon cœur que ce ne soit pas par la voie des armes. Sinon ce serait une reculade de plusieurs années de notre pays. Il ne faudrait surtout pas qu’on pousse Guillaume Soro dos au mur. Il ne faudrait pas pousser le peuple dos au mur. Que Dieu guide nos gouvernants sur le chemin de la raison et qu’Il extirpe des cœurs de ces gouvernants l’orgueil et la suffisance qui est en train de les perdre.

S’ils pensent qu’ils sont si populaires et si appréciés des populations, s’ils pensent que leur bilan plaide pour eux,qu’ils ouvrent la compétition électorale présidentielle à tous. Ainsi, on pourra mesurer leur vrai poids. Mais trouver des moyens d’exclure celui que la presse occidentale présente comme le candidat le plus sérieux à la présidentielle, est la preuve manifeste qu’ils sont conscients de leur minorité.

Et s’ils gagnent l’élection présidentielle en excluant tous les candidats sérieux, qu’ils sachent que les mêmes causes produisent toujours mêmes effets. Que Dieu nous préserve des lendemains troubles après l’élection présidentielle.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.tdi_3_e98.td-a-rec-img,.tdi_3_e98 .td-adspot-title{text-align:left}.tdi_3_e98.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}.tdi_3_e98 .td-element-style{z-index:-1}

Source: Yeclo

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here