Home Accueil ECOMOF 2020: le forum des mines et du pétrole de la CEDEAO...

ECOMOF 2020: le forum des mines et du pétrole de la CEDEAO en octobre 2020 au Niger

La 3e édition du Forum des mines et du pétrole de la Commission économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ECOMOF 2020, se dérouler au Niger.

le protocole d’accord officialisant cette rencontre a été signé lundi à Niamey par M. Foumakoye Gado, ministre d’Etat nigérien du Pétrole, également ministre leader de l’ECOMOF 2020, et le commissaire des Mines et de l’énergie de la CEDEAO, M. Sediko Douka, en présence du ministre nigérien des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, de la ministre déléguée nigérienne chargée de l’Intégration africaine Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, et des commissaires de la CEDEAO.

.td_uid_1_5dc26efa6d6d4_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_1_5dc26efa6d6d4_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Selon M. Gado, ce forum constitue une plateforme biennale de coopération pour promouvoir et développer le secteur géo-extractif dans l’espace de la CEDEAO. « Il vise également à mettre en évidence le développement des technologies ainsi qu’un dialogue continu et inclusif pour le développement du secteur », a-t-il précisé, ajoutant que « c’est aussi une occasion de coopérer et de définir certaines perspectives de développement connexes ».

Lire aussi:   Afghanistan – 30 civils tués dans une attaque américaine: que fait l’ONU ?

LIRE AUSSI: Niger: comment protéger les enfants contre les mariages forcés et précoces ?

Au programme de l’ECOMOF 2020 au Niger, des conférences et des débats, l’examen des différents codes miniers et pétroliers de la région, les stratégies pour attirer les investissements et pour lever des fonds, la diversification de l’industrie minière, l’exploitation minière, le développement durable, ainsi que les responsabilités sociales des entreprises minières et pétrolières

M. Gado se réjouit de l’organisation de ce forum dans son pays, car en plus d’être un pays minier par excellence, le Niger est producteur de pétrole depuis 2011 grâce à la coopération sino-nigérienne. Le raffinement du brut y est effectué sur place par la Société de Raffinage de Zinder (SORAZ, est du pays), dont l’excédent de production est vendu aux pays membres de la CEDEAO.

Lire aussi:   Dans l’est ivoirien, richesse du sol rime avec appauvrissement des villageois

LIRE AUSSI: Festival du Bounkani 2019: le Maroc comme invité d’honneur

Avec la mise en exploitation du projet pétrolier Agadem II, ainsi que la construction du pipeline reliant le Niger au Bénin dont le président nigérien a procédé en septembre dernier au lancement officiel, le Niger va multiplier par 5 sa production actuelle, pour passer de 20.000 barils par jour à 100.000 barils par jour à l’horizon 2021, ce qui lui ouvre la voie pour entrer véritablement dans une nouvelle phase de pays producteur et exportateur de pétrole, a annoncé M. Gado.

Lire aussi:   Reforme CEI: le NACIP appelle à « faire barrage à l’imposture du gouvernement »

Le Niger s’engage aux côtés de la CEDEAO à faire de cet événement une réussite éclatante, a-t-il assuré.

Créée le 28 mai 1975, la CEDEAO est une organisation intergouvernementale ouest-africaine ayant pour but de promouvoir la coopération et l’intégration, dans l’optique de la création d’une union économique et monétaire ouest-africaine. Elle compte 15 Etats membres.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.td_uid_2_5dc26efa6d8e9_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_2_5dc26efa6d8e9_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Commentaires Facebook