Home Accueil Congés de Noël anticipés, Kandia Camara prévient : « tous les enfants coupables...

Congés de Noël anticipés, Kandia Camara prévient : « tous les enfants coupables seront radiés »

Kandia Camara a annoncé que tous les fauteurs de troubles “identifiés, dénoncés et condamnés” seront radiés des établissements scolaires publics et privés.

“Je le dis ici et je veux que les parents de Côte d’Ivoire le retiennent : tous les enfants coupables seront radiés de toutes les écoles publiques comme privées” a dit, mercredi 11 décembre 2019, Kandia Camara, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, à l’ensemble de la communauté éducative après la mort de 3 élèves dans des manifestations violentes de groupements d’individus voulant des départs anticipés pour les congés de Noël et du Nouvel An.

.tdi_1_72d.td-a-rec-img{text-align:left}.tdi_1_72d.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Selon Kandia Camara, les sanctions concerneront désormais aussi les parents qui seront tenus de rembourser les frais de réparation des casses perpétrés par leurs progénitures mineures.

Lire aussi:   Nouvel Empereur du Japon: Ouattara à la cérémonie d’intronisation de Naruhito

LIRE AUSSI: Fraudes sur l’électricité de la CIE: Pourquoi les parents du député Toure Alpha Yaya sont arrêtés ?

Selon un bilan du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, ces manifestations enregistrées dans plusieurs localités du pays ont fait 3 morts, 80 interpellations dont 42 personnes déférées devant le parquet aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays.

Kandia Camara a vivement condamné ces violences “d’enfants qui assassinent leurs camarades, vos enfants, nos enfants”, appelant les parents au tribunal de la conscience de leurs responsabilités qu’ils doivent assumer.

Lire aussi:   Affi et Duncan parlent du retour de Gbagbo à Abidjan ce jeudi 13 février

LIRE AUSSI : « Les anciens barons sont tous pour Guillaume Soro, car il aura un soutien militaire en cas de cas »

« Allons-nous continuer d’être silencieux face à nos enfants qui assassinent nos enfants ? », s’est interrogée Mme Kandia Camara, lors de la rencontre avec les parents d’élèves, les chefs traditionnels, les guides religieux, les syndicalistes, les élus et autorités administratives, qui s’est déroulée en présence de ses collègues de l’Intérieur, de la Sécurité et de la Justice, ainsi que du directeur général de la police et du commandant supérieur de la gendarmerie.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.tdi_2_d0d.td-a-rec-img{text-align:left}.tdi_2_d0d.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Lire aussi:   Guikahué sur les 8 universités de Ouattara: « je suis sûr que ses ministres lui donnent de faux chiffres »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here