Home Accueil Cameroun: un civil tué par Boko Haram à Moskota

Cameroun: un civil tué par Boko Haram à Moskota

Un civil a été tué et un centre de santé saccagé par Boko Haram le vendredi 1er novembre 2019 à Moskota dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

L’incursion a eu lieu dans la localité de Moskota de l’arrondissement de Mayo-Moskota. La victime était un malade réfugié au centre de santé intégré de Moskota. Selon des sources locales, les assaillants ont emporté des médicaments, la farine de blé destinée aux enfants malnutris et distribuée par les organisations humanitaires, avant de saccager la formation sanitaire.

.td_uid_1_5dc1ab26248c1_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_1_5dc1ab26248c1_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

De l’avis des riverains, cette attaque menée par un important contingent des djihadistes a duré plus de deux heures, de 23h00 à 01h00 heure locale. Les assaillants ont pillé des boutiques pour y récupérer des vivres et d’autres produits de première nécessité. Les bergers qui habitaient à proximité ont également fait les frais des terroristes qui ont emporté près de 200 têtes de bœufs.

Lire aussi:   Meeting du PDCI à Yamoussoukro ce 19 octobre 2019: voici l’intégralité du discours d’Assoa Adou du FPI

LIRE AUSSI: Classement Forbes 2019: voici les Ivoiriens les plus riches en Afrique francophone

Actif depuis 2014 au Cameroun, notamment dans l’Extrême-Nord, Boko Haram a tué plus de 2 000 personnes, selon un bilan établi par les ONG.

LIRE AUSSI: Abou Bakr al-Baghdadi s’est-il suicidé ou a-t-il été tué ?

Il est à rappeler que depuis la relative accalmie observée dans la région, la base militaire de la localité a été déplacée, contraignant les populations à se réfugier dans la broussaille à chaque présence de Boko Haram.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.td_uid_2_5dc1ab2624acb_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_2_5dc1ab2624acb_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Commentaires Facebook