Home Accueil CAFOP 2016 : les 7558 admis sans salaire depuis maintenant 3 ans,...

CAFOP 2016 : les 7558 admis sans salaire depuis maintenant 3 ans, que fait Kandia Camara ?

CAFOP 2016 : les 7558 admis sans salaire depuis maintenant 3 ans, que fait Kandia Camara ?
CAFOP 2016 : les 7558 admis sans salaire depuis maintenant 3 ans, que fait Kandia Camara ?

CAFOP 2016 : les 7558 admis sans salaire depuis maintenant 3 ans, que fait Kandia Camara ?
.tdi_2_af7.td-a-rec-img,.tdi_2_af7 .td-adspot-title{text-align:left}.tdi_2_af7.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}.tdi_2_af7 .td-element-style{z-index:-1}

Sur les 7558 admis au CAFOP 2016, ils ne sont que 2593 à avoir obtenu un matricule mais ils sont tous sans salaire depuis maintenant trois ans.

Le travail au noir également appelé « travail au black » est le fait de déclarer partiellement ou pas du tout le travail effectué par un salarié. Cela permet à l’employeur de ne pas payer de charges sociales ou salariales. Travailler au noir ne permet cependant pas au salarié de cotiser pour sa retraite ou auprès de la sécurité sociale et retire toute forme de protection en cas d’accident.

Depuis quelques années, ce sont 7558 jeunes ivoiriens et ivoiriennes que l’État de Côte d’ivoire avec la complicité avérée de M. Kandia Camara et le silence complice de l’actuel gouvernement que notre pays fait travailler dans des conditions honteuses.

.tdi_1_ea5.td-a-rec-img,.tdi_1_ea5 .td-adspot-title{text-align:left}.tdi_1_ea5.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}.tdi_1_ea5 .td-element-style{z-index:-1}

En effet, en 2016, 7558 jeunes ivoiriens et ivoiriennes sont admis au concours d’entrée au CAFOP. Dans leurs familles respectives, c’est la joie car on voit enfin le bout du tunnel après plusieurs années d’études et de galère. Mais c’était sans compter avec la méchanceté du régime de M. Ouattara plus préoccupé dans la fanfaronnade que de s’occuper des problèmes qui étranglent le bas peuple.

Lire aussi:   Selon le site “lepointsur.com”, Yasmina Ouégnin serait dans l’œil du cyclone pour avoir voté contre l’avant projet de nouvelle Constitution

Durant deux années, ces jeunes font subir la formation du CAFOP et être titularisés mais aucun matricule ne leur sera accordé. Et pourtant, l’octroi du matricule n’est pas la fin du parcours. Après ce sésame, il faut encore attendre plusieurs mois pour avoir son arrêté de nomination et encore des mois pour obtenir son rappel. Sur les 7558, ils ne sont que 2593 à avoir obtenu un matricule mais ils sont tous sans salaire depuis maintenant trois ans.

Lire aussi:   « Ce ne sont pas ces petites intrigues politiciennes qui empêcheront le destin de Soro de se réaliser… »

LIRE AUSSI: Accusé d’homicide involontaire, l’homme Saga répond à Kyria Doukouré : « appelez-moi désormais le professeur »

Nous sommes en face d’une situation d’exploitation immorale et amorale. Depuis trois années, ces personnes servent notre pays sans recevoir de salaire ni même le simple numéro qui fait d’eux des agents de la fonction publique.

Pourquoi la 5eme économie du monde en termes de croissance selon M. Gon peut-elle réduire ses propres citoyens à la mendicité ? Surtout quand on sait les conditions difficiles dans lesquelles travaillent les instituteurs dans des contrées reculées et souvent inaccessibles en voiture.

LIRE AUSSI: Election FIF : Zokora, Abdoulaye… ces anciens footballeurs qui font campagne pour Sory Diabaté

D’ailleurs, plusieurs d’entre eux sont décédés dans des conditions atroces sans que la ministre de tutelle ne pense à leurs familles. Pourquoi une telle lenteur administrative ? Si c’est de l’incompétence, c’est grave.

Lire aussi:   Inondations Alépé: plusieurs familles sans abri

Si c’est de la négligence, c’est encore plus grave. Comment espérer que les prières que vous allez faire monter vers Allah en ce mois soient exhaussées quand vous êtes sans cœur et sans morale ?

LIRE AUSSI: Adjoumani : pourquoi quand c’est Gon qui fait des dons contre Covid-19 cela soulève des émeutes de l’opposition ?

L’État de Côte d’Ivoire doit combattre le travail au noir et non en être son premier instigateur. Ainsi j’ai parlé !

Celui ou celle qui, au nom de son attachement au pouvoir actuel veut nier la souffrance de ces pères et mères de famille devra y réfléchir par deux fois.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.tdi_3_a5a.td-a-rec-img,.tdi_3_a5a .td-adspot-title{text-align:left}.tdi_3_a5a.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}.tdi_3_a5a .td-element-style{z-index:-1}

Source: Yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here