Home Accueil Burkina: attaque du détachement de gendarmerie de Oursi, 5 gendarmes et 5...

Burkina: attaque du détachement de gendarmerie de Oursi, 5 gendarmes et 5 civils tués

5 gendarmes et au moins cinq civils ont été tués le 4 novembre 2019 lors d’une attaque contre le détachement de gendarmerie de Oursi au Burkina.

Selon des sources sécuritaires, l’attaque a été menée lundi vers 03h00 (locales et GMT) par plusieurs dizaines d’individus armés. Après plusieurs heures d’échanges de tirs, les assaillants ont réussi à pénétrer dans le camp, faisant cinq gendarmes tués.

.td_uid_1_5dc2889a1dbcd_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_1_5dc2889a1dbcd_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Selon une autre source sécuritaire, les civils tués sont des travailleurs d’une société privée.

Lire aussi:   1.800.000 CNI du RHDP pour 2020: voici qui va les financer

Un renfort a été déployé sur les lieux mais les assaillants s’étaient déjà repliés, après avoir également occasionné de nombreux dégâts matériels.

LIRE AUSSI: Le Burkina, 1er pays d’Afrique de l’Ouest à basculer définitivement vers la TNT

Cette attaque survient la veille d’une rencontre à Ouagadougou du conseil des ministres du G5 Sahel sur la mise en œuvre des décisions prises lors d’un sommet extraordinaire tenu en mi-septembre à Ouagadougou.

Lire aussi:   Partenariat Côte d’Ivoire-BAD: Gon et Adesina discutent du PSGouv

Dimanche quatre personnes, dont le député-maire de Djibo, ont été tuées dans une embuscade sur l’axe Djibo-Namssiguia, au nord du Burkina Faso.

LIRE AUSSI: Coup d’Etat en préparation au Mali ? La réponse d’IKB

Ce pays est pris depuis près de cinq ans dans une spirale de violences attribuées à des mouvements jihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres au groupe Etat islamique.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.td_uid_2_5dc2889a1dddb_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_2_5dc2889a1dddb_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Commentaires Facebook