Home Accueil Burkina: 37 morts dans l’attaque d’un convoi minier à Tapoa

Burkina: 37 morts dans l’attaque d’un convoi minier à Tapoa

©STR/EPA/MAXPPP – epa06144652 Burkina Faso security forces secure the area around the scene of a terror attack in which at least 18 people have died, at the Turkish restaurant Aziz Istanbul in Ouagadougou, Burkina Faso, 14 August 2017. According to the Burkina Faso communications ministry, the attack by gunmen at Aziz Istanbul restaurant began late 13 August and continued into the early hours of 14 August 2017. Two attackers were reportedly killed. EPA/STR

37 personnes ont été tuées le mercredi 06 novembre 2019 dans l’attaque d’un convoi d’un site minier est tombé dans une embuscade dans l’est du Burkina Faso.

Dans le communiqué, le gouverneur a souligné qu’il s’agit d’un convoi transportant les travailleurs de la mine d’or de la compagnie canadienne SEMAFO SA avec une équipe de l’armée burkinabè.

.td_uid_1_5dc49bca151e5_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_1_5dc49bca151e5_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Plus de soixante autres personnes ont été blessées dans cette attaque, selon la même source. Dans l’autre communiqué, le ministre en charge de la Communication et porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou a souligné mercredi qu’un convoi de cinq autobus sécurisé par une escorte militaire, en partance pour la mine d’or de Boungou a été victime d’une attaque meurtrière complexe perpétrée par des hommes armés non identifiés sur l’axe Ougarou-Boungou dans la province de la Tapoa, région de l’est.

Lire aussi:   Simone Gbagbo veut “porter plainte” contre la partie civile pour “diffamation”

LIRE AUSSI: Burkina: attaque du détachement de gendarmerie de Oursi, 5 gendarmes et 5 civils tués

Il a rappelé que « les forces de défense et de sécurité ont lancé une opération pour porter secours aux personnes blessées et ont entrepris un ratissage de la zone ». « En cette douloureuse circonstance, le gouvernement présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a-t-il indiqué.

« Le gouvernement invite par ailleurs les populations à la vigilance et les rassure de l’engagement de nos forces de défense et de sécurité à ramener la quiétude dans nos régions » a ajouté M. Dandjinou.

Lire aussi:   Après l’appel de Bensouda, voici comment les choses vont se dérouler dans ce procès

LIRE AUSSI: Le nouveau gouvernement de la Guinée-Bissau rejeté par communauté internationale a pris fonction

Cette attaque intervient après la récente tournée dans le Sahel de la ministre française des Armées Florence Parly qui a annoncé le début d’une autre opération antiterroriste dans le Sahel dénommée « Boungou 4 ».

Face à la recrudescence des attaques terroristes dans la région de l’est, les autorités locales avaient prolongé le couvre-feu jusqu’en début 2020.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.td_uid_2_5dc49bca153f1_rand.td-a-rec-img{text-align:left}.td_uid_2_5dc49bca153f1_rand.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Commentaires Facebook